24avr.

La route des crêtes rouverte le 29 avril !

| |

Longue de 88 kilomètres, elle culmine à 1 343m en empruntant les pentes du Grand Ballon, elle a été créée pendant la Première Guerre mondiale afin d’assurer la logistique et la défense sur le front des Vosges, la route des crêtes sera rouverte le 29 avril. Les travaux de déneigement sont actuellement en cours. François Vannson, Président du Département des Vosges, et Jérôme Mathieu, conseiller départemental de La Bresse, se sont rendus sur place. 

Ils ont établi un bilan de la viabilité hivernale. Au cours de la saison 2018-2019, 13 500 tonnes de fondants ont été consommés : (sel + sel dans la saumure) pour 4 222 interventions. Soit une baisse de 10 % par rapport à l’hiver précédent pour les fondants (15 000 t de fondants) et baisse de 15 % pour le nombre d’intervention (4 997 interventions). Le nombre moyen de jour d’interventions est de 48.3 avec un minimum de 15 jours à Neufchâteau et un maximum de 97 jours à Gérardmer.

De plus, cet hiver se situe en dessous de la moyenne des 15 derniers hivers avec une spécificité puisqu’il a surtout été concentré sur le mois de janvier avec presque 65 % des interventions et des consommations en fondants.

En moyenne, sur les 15 derniers hivers : 19 178 tonnes de fondants ont été utilisés et 6 232 interventions ont été effectuées. Par rapport à la moyenne des 15 derniers hivers, celui de 2018 – 2019 enregistre donc une baisse de plus de 30% pour l’utilisation de fondants et une baisse de 32% du nombre d’interventions.

Le montant pour assurer la VH cet hiver se situe à environ : 2 560 000 €

Zoom sur la route des crêtes :

Cette route constitue un itinéraire de promenade, de découverte et de détente emblématique des Hautes Vosges. Elle sédimente une histoire de près d’un siècle qui fait partie du patrimoine régional du Grand Est. Elle fut créée pendant la Première Guerre mondiale afin d’assurer la logistique et la défense sur le front des Vosges. Longue de 88 kilomètres, elle passe par le col du Bonhomme, le col de la Schlucht, le massif du Hohneck, le Markstein, le Grand Ballon et le Vieil Armand. Elle culmine à 1 343m en empruntant les pentes du Grand Ballon.

Cette histoire confère à la route des Crêtes une vocation régionale particulièrement importante touristique et de loisirs. Elle est d’une certaine manière le pendant « montagne » de la route des vins ou de la "Schwarzwald Panoramastraße" en Forêt Noire, par son patrimoine et ses paysages.

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom