29avr.

La nouvelle feuille de route de la protection de l’enfance

| |

Le département est le chef de file de la prévention et de la protection de l’enfance. Il est responsable de cette politique d’action majeure d’action sociale depuis la loi du 05 mars 2007. Un nouveau schéma a été co-construit cette année pour répondre à cette problématique.

Ghislaine Jeandel-Jeanpierre, Vice-Présidente déléguée à l’Enfance et la Famille a présenté le nouveau schéma de prévention et de protection de l’enfance des Vosges 2019-2023 ce lundi 29 avril. En présence de Marie-Christine Klopp, directrice de la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) des Vosges et Bruno Manière, directeur territorial de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ). Adopté par l’assemblée départementale, le schéma a été réalisé en concertation avec l’ensemble des professionnels du département. Cette matinée de rencontre et d’échanges s’est déroulée en trois parties. Ghislaine Jeandel-Jeanpierre a tout d’abord présenté la méthodologie de travail pour élaborer le schéma avec tous les acteurs du champ social du département. Ella a ensuite évoqué le contexte de la politique départementale en faveur de l’enfance et de la famille. Enfin, les 6 axes stratégiques déclinés en 20 fiches d’actions ont été présentées et expliquées. Pour terminer la rencontre, des enfants de la Maison de la Solidarité et de la Vie Sociale (MSVS) de Rambervillers ont conté l’histoire d’une enfant maltraitée et ont fait part de leurs sentiments à l’égard de leur troupe de théâtre.  

Des objectifs bien précis

Ce schéma de prévention et de protection de l’enfance s’inscrit dans le plan « Vosges Ambition 2021 » et agit sur plusieurs volets. Comme la prévention et l’accompagnement des familles ou l’aide aux enfants et aux parents en difficulté. Six axes stratégiques qui se déclinent en 20 fiches d’actions ont été retenus. Le but est d’améliorer la prévention et la protection des enfants et de leurs familles en partageant cet outil avec l’ensemble des acteurs du champ social du département. Ils pourront lutter contre les violences intrafamiliales, structurer les procédures d’adoption ou encore mettre en place un accompagnement adapté pour les enfants qui ont subi des traumatismes. Chaque fiche d’action vise un certain public (enfants, parents, travailleurs médico-sociaux…), présente des objectifs et des partenaires pour mettre en œuvre le schéma.

Les actions évoluent depuis 2016

La loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfance a fixé de nouveaux objectifs dans la prise en charge et l’accompagnement des enfants, des jeunes et de leurs familles. Afin de mettre en œuvre les orientations de cette loi, le Département a mené plusieurs actions. Un an après, le Schéma Départemental des Services aux Familles voyait le jour. Dans la foulée, la prise en charge des enfants confiés a été améliorée, adaptée et sécurisée. Et depuis trois ans, la Direction de l’Enfance et de la Famille (DEF) accompagne les acteurs en organisant des journées d’études, sur l’IVG et la radicalisation notamment. Le schéma présenté ce jour constituera la feuille de route des 5 prochaines années

Le schéma en quelques chiffres :

  • 160 professionnels associés à la réflexion pour l’élaboration du schéma,
  • 6 axes stratégiques principaux,
  • 20 fiches d’actions.

Les chiffres de 2018 :

  • 51 familles agrées pour l’adoption,
  • 4333 aides financières accordées aux familles,
  • 240 assistant(e)s familiaux pour 473 enfants.

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom