06juin

Le Groupement de Gendarmerie des Vosges récompensé

| Vue(s) (27) | |

Trois unités de gendarmerie ont été récompensées par « le Prix de la Prévention » ce mardi 4 juin à la caserne Tournon à Paris. Le directeur général de la gendarmerie nationale, Richard Lizurey était présent pour remettre le prix à ces acteurs quotidiens d’une prévention moderne et de proximité.

« Le Prix de la Prévention » a été lancé en 2015 par le Sirpa-Gendarmerie afin de valoriser les initiatives locales des gendarmeries qui agissent sur leur territoire avec leurs partenaires. Ces pratiques peuvent être partagées et étendues dans les groupements, les régions, voire même au niveau national. Cette année, les 39 dossiers déposés concernaient six thèmes : la prévention des actes de malveillance, les violences intrafamiliales, les mineurs exposés à la délinquance, les risques liés aux actes terroristes, les accidents de la circulation routière et les dangers liés à l’espace numérique. Après l’étude des propositions, dix d’entre elles ont été sélectionnées pour être présenté devant un jury. Plusieurs personnes extérieures à la gendarmerie le composaient : Madame la Maire de Montmorency, une représentante du Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (CIPDR), le Président de l’association France Victimes et une représentante de la direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ). Des membres de la sous-direction de la Sécurité Publique et de la Sécurité Routière à la DGGN, en charge des stratégies de prévention, sont venus compléter le jury. Trois lauréats ont été finalement sélectionnés et ont reçu une gratification, en plus du prix, allant de 1 000 à 3 000 euros. La première place a été conquise par le Groupement de Gendarmerie Départemental des Vosges (GGD 88) avec le dispositif « Campagne de prévention R-Mes (Rayonnement-Message) ».

Un message relayé au quotidien

Le dispositif « R-Mes » a été lancé le 6 avril dernier. Le GGD 88 a décidé d’utiliser des supports de tous les jours pour faire passer des messages de prévention. La première campagne porte sur les violences intrafamiliales et la sensibilisation des seniors. Des conseils de prudence et de vigilance ont été imprimés sur près de 200 000 fourreaux à baguette de pains et sachets de pharmacie. Ce dispositif a été soutenu financièrement par le Conseil Départemental des Vosges, représenté par Ghislaine Jeandel-Jeanpierre, Vice-présidente du Conseil, ce mardi 4 juin lors de la remise des prix. Quelques 300 boulangeries et pharmacies vosgiennes ont joué le jeu en s’associant spontanément à cette démarche. Le Colonel Brice Mangou, Commandant de la GGD 88, explique que « ces supports du quotidien nous permettent de toucher un plus grand nombre de personnes et de diffuser nos messages au plus proche d’elles, allant jusqu’au cœur de leur foyer, dans leur vie de tous les jours. Nous voulons aussi, par ce moyen, pouvoir les guider vers les interlocuteurs qui pourront les accueillir, les écouter, les accompagner » avant d’ajouter que « c’est une nouvelle forme de proximité avec la population que nous protégeons, qui vient en complément de l’action quotidienne des gendarmes sur le terrain ainsi que sur les réseaux sociaux, où sont dispensés de nombreux conseils ».

Crédit photo : Gendarmerie

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom