27juin

Le "Yes" nous a quittés

| |

Ce mardi 26 juin, le « Yes » qui trônait fièrement sur le parvis du Musée Départemental d’Art Ancien et Contemporain a mis les voiles pour rejoindre sa terre d’origine, la Belgique.

Après 11 ans passés sur le parvis du musée, cette sculpture de 12 tonnes est partie rejoindre son propriétaire, Jacques Villeglé. Les opérations d’enlèvement et de grutage ont eu lieu ce matin, vers 8h30, en présence de Thierry Dechezleprêtre, Conservateur départemental. Arrivé en 2008, le « Yes » a été prêté au Département par le galeriste belge Guy Pieters à l’occasion de la rétrospective que le musée consacrait alors à l’artiste. Cette œuvre associait le yen pour le Y, l’euro pour le E et le dollar pour le S. C’était un regard ironique et critique, non dénué d’humour, sur l’importance accordée à l’argent dans notre société actuelle.

L’exposition de 2008 retraçait la carrière de Jacques Villeglé, artiste majeur des Nouveaux Réalistes, connu notamment pour ses affiches lacérées dont un exemplaire est actuellement présenté au musée aux côtés de « La Compression automobile » de César. Une autre de ses œuvres exposée dans le jardin du musée, « Le Mémorial Socio-politique », illustre les liens existants entre l’artiste et le musée qu’il fréquente depuis 30 ans.

La place ne restera pas vide définitivement. En effet, le parvis du musée va faire l’objet d’une requalification de son espace dans laquelle l’intégration d’œuvres d’art contemporaines aura toute sa place.

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom