05juil.

Plus de 47 millions pour le canton de Darney

| |

Les maires du canton de Darney, François Vannson, Président du Département des Vosges, Alain Roussel, Vice-Président au développement social, à l’insertion et au logement et Carole Thibaut-Gaudé, conseillère départementale de Darney se sont réunis ce vendredi afin d’aborder les dossiers communs. Plus de 47 millions d’euros ont été injectés par le Département des Vosges depuis 2015 dans le canton de Darney via les investissements dans les collèges, les routes, le social, les communes, le numérique, l’agriculture… Un canton agricole avec notamment la présence de 457 exploitations représentant 642 emplois.

L’entretien du réseau routier a été évoqué. Pour l’année 2018 ce sont 5.355.984 euros qui ont été investis par le Département. Concernant les voies de communication numérique, le Conseil départemental a déjà investi plus de 2 millions d’euros afin d'apporter le haut débit sur le canton. De plus, dans le cadre du plan régional « Losange », le Département des Vosges injectera 694.000 euros supplémentaires pour irriguer le canton en fibre optique. Un plan régional qui permettra d'apporter la fibre optique à l'ensemble des particuliers de la Région Grand Est.

De plus, la problématique Bourg-centre a aussi été abordée. Ce dispositif avait été dévoilé par François Vannson et le Préfet des Vosges, Pierre Ory, le 22 juin 2018. Ils avaient tous deux lancés officiellement la « revitalisation des bourgs-centres » en signant les conventions liant l’État, le Département et les communes de Bruyères, Darney, Rambervillers, Raon-l’Etape et Xertigny, les cinq lauréates retenues à l’issue du premier appel à projets.

Hier, Pierre Ory et François Vannson ont officialisé l’aboutissement de la 2ème campagne du dispositif « revitalisation des bourgs-centres ». Pour cette 2e vague, les communes lauréates de l’appel à projets 2019 sont : La Vôge les Bains, Plombières les Bains et Vittel/Contrexéville.

L’enjeu est important. Il s’agit de renforcer l’attractivité des bourgs centres et ainsi, de lutter contre la désertification des territoires. » La mise en place d’une telle politique passe notamment par une offre de logements adaptée à tous les âges, la mutualisation des services, la mixité des fonctions (résidentielles, commerciales, artisanales, agricoles, touristiques…) et la préservation du patrimoine, gage de qualité de vie, de cohésion sociale et de développement du territoire.

Ambitieux, le dispositif doit permettre de soutenir 3 communes tous les 18 mois et au total 22 bourgs centres du département à l’horizon 2028.

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom