08août

Les sapeurs-pompiers veillent à la sécurité des plages

| |

Le saviez-vous ? Chaque été, les sapeurs-pompiers vosgiens veillent à la sécurité sur certaines plages du département.

L’équipe de reconnaissance et de sauvetage aquatique (ERSA) du département est composée de 52 sapeurs-pompiers secouristes en milieu aquatique dont 17 plongeurs et 5 maîtres-chiens Terre-Neuve.  Le lieutenant Samuel ETIENNE du SDIS des Vosges précise : « 95% d’entre eux sont titulaires du Brevet National de Sauvetage et de Sécurité Aquatique (BNSSA), une qualification indispensable à la surveillance des plages publiques gratuites. » Cette année le SDIS s’est vu confier la surveillance du Domaine des Lacs de Capavenir Vosges.

Toujours prêts

Chaque jour, de 14 à 19 heures, et ce jusqu’au 1er septembre, la cinquantaine de sapeurs-pompiers s’y relaient. « Trois sapeurs-pompiers sont présents 7 jours sur 7 et surveillent jusqu’à 1500 personnes simultanément. Un pic de fréquentation exige un accroissement de notre vigilance, » explique le Lieutenant ETIENNE. « L’un placé sur une chaise-haute pour avoir une vue d’ensemble de la zone à surveiller, avec une attention particulière sur le petit bassin réservé aux enfants. Au milieu des nageurs, un second sur un paddle prêt à intervenir immédiatement. Et un troisième positionné au poste de secours, répondant quotidiennement aux petits bobos : griffures, piqûres d’insectes, coupures, coups de soleil, mais aussi prêt à assister toute personne en difficulté. Notre dispositif au plus proche du public nous permet de répondre rapidement dès les prémices de la noyade, c’est notre force. »

La prévention, une priorité

Chaque jour, ces sapeurs-pompiers exercent une autre mission primordiale sur la plage du Domaine des Lacs : la prévention. « On avertit entre autres les parents dont l’enfant est sans surveillance. Nous passons aussi sur la plage et répondons aux questions éventuelles. Quand les gens sont restés un long moment sur le bord au soleil, nous leur rappelons qu’avant de se mettre à l’eau il faut se mouiller progressivement pour éviter une hydrocution. On prévient également des dangers de la baignade dans des plans d’eau naturels non surveillés dont la visibilité sous l’eau est souvent restreinte. »

La surveillance des plages permet ainsi aux sapeurs-pompiers vosgiens de communiquer les messages de prévention plus facilement et permettre à tous de profiter de la saison estivale en toute sécurité.

Et aussi : consultez le Diaporama sur Les sauveteurs nautiques vosgiens en exercice

Ecoutez le Lieutenant Samuel ETIENNE :

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom