09oct.

Une Maison de projets ouverte à Raon l'Etape

| |

Le 24 septembre dernier la commune de Raon l’Étape a inauguré sa « Maison des Projets ». Installée en plein centre-ville au 16, rue Charles Weill, ce  local  ouvert au public lors de permanences est un espace d’information, d’échanges et de rencontres.  Bref un véritable lieu de vie au service de la démarche de revitalisation « bourg-centre » engagée par la Commune. Il sera possible d’y consulter des documents issus de l’étude en cours, de se renseigner sur les projets à venir...Chacun pourra également participer à la démarche en y faisant part de son avis et de ses propositions. Habitants de Raon l’Étape ou non, usagers des services et des commerces, entrepreneurs, représentants d’associations… Tous sont les bienvenus.
Ce local sera par ailleurs utilisé pour des réunions et des ateliers en lien avec l’habitat, le patrimoine, le commerce, l’urbanisme… Autant de sujets sur lesquels la Commune et ses partenaires (la Communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, l’État, le Département des Vosges et l’Établissement Public Foncier de Lorraine) travaillent pour redynamiser Raon l’Étape.

Horaires des permanences à la Maison des projets  :
• mardi et mercredi de 15h00 à 18h00
• le 2è samedi du mois de 8h30 à 12h00.

Pour en savoir plus, c'est  ici

Le dispositif de revitalisation en bref…
A quoi ça sert ?

Ce dispositif vise à renforcer l’attractivité des bourgs-centres et à lutter contre la désertification des territoires : deux priorités affichées par le Plan « Vosges Ambitions 2021 » du Conseil départemental.
Comment s’est-il mis en place ?
En 2017, en étroite concertation, l’Etat et le Département, ont lancé un appel à projet « Revitalisation des bourgs-centres ». Celui-ci s’est concrétisé en juin 2018 par une convention signée entre l’Etat, le Département et les cinq premières communes et intercommunalités lauréates : Bruyères, Darney, Rambervillers, Raon l’Etape et Xertigny.
D'autres communes sont-elles concernées ?

Le dispositif est ambitieux. Il doit permettre de soutenir 3 communes tous les 18 mois et au total 22 bourgs-centres* du département à l’horizon 2028. En juin 2019, quatre nouvelles communes, La Vôge-les-Bains, Vittel, Contréxeville et Plombières-les-Bains » ont à leur tour signé une convention de revitalisation.
Quel est le rôle de L’Etat et du Département ?

Aux termes de la convention de revitalisation signée l’Etat et le Département s’engagent à accompagner, financièrement et techniquement les collectivités concernées.
Comment cela se traduit-il concrètement ?
Cet accompagnement se traduit notamment par une aide au financement d’un poste de chargé de mission « bourg-centre », des études stratégiques pré-opérationnelles et des investissements futurs qui en découleront et par un apport en ingénierie tout au long de la démarche (réflexion préalable, recrutement du chef de projet, lancement et suivi de l’étude globale, montage des projets…).
Quels sont les autres partenaires mobilisés ?
Chambres consulaires, Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL), Conseil régional, Commissariat de Massif, Parc naturel régional des Ballons des Vosges (PnrBV), l’ensemble des structures compétentes sur le plan technique ou en mesure d’apporter un financement au projet sont aussi associées à la démarche.   
*Les 22 communes éligibles – Bruyères– Châtenois – Contrexéville - Cornimont – Darney - La Bresse - Lamarche - La Vôge-les-Bains - Le Thillot - Le Val d’Ajol - Mirecourt – Monthureux-sur-Saône - Neufchâteau – Plombières-les-Bains - Rambervillers – Raon l’Etape -  Remiremont - Rupt-sur-Moselle - Saulxures-sur-Moselotte – Vagney- Vittel et Xertigny.

 

 

 

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom