17mai

Germaine Pauly : 100 ans d'une vie bien remplie

| |

L’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) « Foucharupt » de Saint-Dié des Vosges accueillait un événement exceptionnel ce mercredi 15 mai. Madame Germaine Pauly a soufflé sa centième bougie.

Caroline Mattioni, vice-présidente du conseil départemental, déléguée à l’autonomie et William Mathis, conseiller départemental du canton de Saint-Dié 1, lui ont remis un diplôme du centenaire conçu par l’Imagerie d’Epinal. C’est le 5 mars 1919 que Germaine Pauly voit le jour à Robache. En 1939, elle se marie et donne naissance à un fils, décédé aujourd’hui. Malheureusement, son époux est une victime de la Seconde Guerre mondiale et décède seulement un après leur union. 80 ans après, il lui reste encore ses 3 petites filles et ses 6 arrières petits-enfants, qui viennent régulièrement la voir.

 

100 ans d’histoire

Germaine Pauly assiste à une révolution pour les femmes en 1944, elles peuvent désormais voter. Elle a survécu à deux guerres mondiales (1914-1918 et 1939-1945) et a connu la chute du mur de Berlin en 1989. Cent ans sur terre, ça veut aussi dire beaucoup de présidents. Depuis sa naissance, 15 chefs d’Etat se sont succédé à l’Elysée dont Charles De Gaulle et Georges Pompidou. Elle voit naître les 4ème et la 5ème Républiques. Elle connaît également le régime de Vichy avec Philippe Pétain à sa tête de 1940 à 1944.

 

100 ans d’innovations technologiques

En 1927, c’est l’occasion de voir le premier film parlant, « Le chanteur de Jazz ». La même année, elle connait la première émission de télévision française. Quelques années plus tard en 1948, c’est la 2CV qui voit le jour ! En 1965, les femmes peuvent ouvrir un compte en banque et travailler sans le consentement de leur mari. Elle a vu le passage du téléviseur noir et blanc à la couleur en 1967. Une autre bonne nouvelle pour les femmes, en 1975, grâce à Simon Veil, l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est légalisée. En 100 ans, elle a donc pu assister aux nombreux bouleversements de la société française et ce n’est pas fini.

 

Depuis le 1er janvier 2019, 23 centenaires ont reçu un diplôme. C’est en 2009 que le Conseil Départemental décide de récompenser ces personnes. Les personnes âgées, ainsi que leurs proches, peuvent se renseigner sur le site bienvieillir.vosges.fr, impulsé par le Conseil Départemental des Vosges. Et pour plus d’informations au sujet des dispositifs départementaux en faveur des personnes âgées, (services à domicile (MAIA), de l'allocation personnalisée d'autonomie à domicile (APA) ou encore des aides ménagères), rendez-vous sur le site du Département, ou par téléphone auprès de la Direction de l’Autonomie au 03 29 29 88 48.

 

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom