02août

La petite histoire des Nuits des Etoiles

Retour |

Depuis 1991, les Nuits des Etoiles ont lieu chaque année dans toute la France. Les 2, 3 et 4 août, amateurs et confirmés pourront (re)découvrir le ciel et ses mystères. Zoom sur l’histoire des Nuits des Etoiles et sur les meilleurs endroits pour observer le ciel dans les Vosges.
 

 « Les Nuits des Etoiles sont à l’astronomie ce que le 21 juin est à la musique » explique Didier Mathieu, Responsable du Planétarium d’Epinal« Il est possible de voir des étoiles filantes toutes les nuits et tous les jours de l’année. La terre traverse différents nuages de poussières dans son orbite, ce qui génère ces étoiles. Mais, elles ne sont pas toujours observées ni observables. »  … On vous explique pourquoi !
 

Une tradition agricole

Il y a près d’un siècle, les paysans qui travaillaient dans les champs tôt les matins et tard les soirs en été, pouvaient observer davantage les étoiles filantes qui transperçaient le ciel. Mais avec les avancées technologiques et l’évolution de l’agriculture, cette pratique est tombée dans l’oubli. Elle a fait son grand retour dans les années 1930 avec l’arrivée des congés payés.  Les employés en vacances au mois d’août redécouvrent alors les étoiles filantes. A cette époque de l’année les températures sont bonnes, le ciel est dégagé et on peut rester tard dehors la nuit.
 

Une fête populaire pour redécouvrir le ciel

Une date collective a été décidée pour ouvrir les structures et amener le public à redécouvrir le ciel. Pour Didier Mathieu, le but est « d’essayer de faire prendre conscience aux gens de ce fameux patrimoine qu’ils ont au-dessus de la tête, patrimoine que l’on partage avec l’humanité toute entière. Car c’est le même ciel que l’on partage avec les hommes de Cro-Magnon ou de Neandertal. On peut voir ce qu’ils ont vu, partager le même regard ». Il estime que maintenant, les Hommes ne voient plus les étoiles car ils ne lèvent plus la tête et habitent majoritairement en ville. Les lumières des grandes agglomérations « polluent » le ciel et empêchent de l’observer.

Rendez-vous dans l’un des trois points d’observations des Vosges pour les nuits des étoiles :

Les 2, 3 et 4 août, le Planétarium d’Epinal organise diverses activités de 20h à 00h. Découvrez le ciel en temps réel avec des bénévoles, revenez sur l’histoire de la mission Apollo 11 qui fête ses 50 ans cette année et démêler le vrai du faux des légendes du ciel. Toutes les animations sont totalement gratuites, mais certaines sont limitées en place.

Le samedi 3 août, embarquez pour une découverte du soleil à 16h au Plateau de Charémont à FrapelleL’association DENEB88 organise également une observation de la voûte céleste vers 22h jusqu’à minuit. Une buvette et une restauration sont prévues sur place.

Enfin, le dimanche 4 août, rendez-vous à la rue Roger Richard à Martigny-les-Gerbonvaux pour une observation du soleil à 16h. Vers 18h, l’association Ludisky propose l’observation d’un croissant de Lune et un pique-nique (non fourni par l’association). Puis, à 20h30, les visiteurs observeront la Lune, Jupiter et Saturne, pour terminer par une observation du ciel profond vers 22h30.

ATTENTION, les programmes sont susceptibles de changer en fonction de la météo. S’il fait beau, toutes les activités seront maintenues. Si le temps est mauvais mais qu’il ne pleut pas, seules les observations seront annulées. S’il pleut, seules les activités en intérieur pour le Planétarium d’Epinal seront maintenues.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom