07oct.

Liffol-le-Grand, capitale de haute-facture de sièges

Retour |

Show-room et musée à la fois, le Musée Vivant de Liffol célèbre aussi la première Indication Géographique pour des produits manufacturés en France. Rencontre avec Anne Thireau-Gérard, Présidente du PLAB (Pôle Lorrain Ameublement Bois) Grand-Est.

Décernée en décembre 2016, l’indication géographique « siège de Liffol » promeut avec brio la qualité du savoir-faire local. Elle garantit le respect d’un strict cahier des charges pour les entreprises labellisées, qui ne comprend pas moins de 23 étapes pour la fabrication d’un siège. « Actuellement 9 entreprises du secteur sont déjà labellisées et 2 sont en cours de labellisation. Le centre de formation AFPIA Nord-Est (Association pour la Formation Professionnelle dans les Industries de l’ameublement) peut également se prévaloir de cette homologation décernée par l’INPI (Institut National de la Propriété industrielle) , » explique Anne Thireau-Gérard, Présidente du PLAB Grand Est.

Le Musée Vivant, vitrine des métiers d’art

Il ne manquait alors plus qu’un lieu d’exposition pour donner une belle visibilité à ce travail d’art.  C'est désormais chose faite avec  le Musée Vivant inauguré en juin dernier.  Un bel espace de 40 m2 dédié pour que chaque l’entreprise ait l’opportunité de présenter 2 sièges de son choix, qu’elle peut renouveler quand elle le souhaite.

Luxe, modernité et palaces parisiens

« Notre souhait était de dépoussiérer l’image du siège de Liffol. Si nous réalisons toujours des reproductions Louis XV ou Louis XVI grâce au travail exceptionnel des sculpteurs, nous réalisons énormément de pièces de style contemporain en collaboration avec des designers et des décorateurs. Ce sont des produits très actuels et recherchés par exemple dans l’hôtellerie de luxe : le Georges V, le Plaza Athénée, le Royal Monceau, le Shangri la…Une longue liste de palaces parisiens sont meublés avec des produits de Liffol-le-Grand ! De même que le Carlton à Cannes. Nous travaillons aussi à l’export ».

Pourquoi Liffol-le-Grand ?

Là encore, Anne Thireau-Gérard apporte l’explication : « Il existe de très belles forêts de hêtre blanc dans ce secteur. A l’origine à Liffol-le-Grand on fabriquait des rouets, un historien a d’ailleurs confirmé que le rouet de Jeanne d’Arc venait d'ici. C’était déjà une petite industrie puisqu’il s’agissait de pièces tournées, vendues dans toute la Lorraine par les colporteurs.

Puis les gens ont cessé de filer  leur laine et il a fallu se reconvertir. Les 4 pieds de chaises étaient en bois tourné à l’époque de Louis XIII. On s’est donc mis à fabriquer des carcasses de chaises en bois brut car, à l’époque à Liffol, il n’y avait ni vernisseur ni tapissier.

 En 1850 le chemin de fer arrive. De nombreux fabricants de meubles parisiens commandaient leurs carcasses de sièges à Liffol pour vendre les produits finis à Paris. Tant et si bien que Liffol a souffert d’un manque de notoriété. Pierre Counot a été l’un des précurseurs à faire venir les premiers vernisseurs et tapissiers à Liffol-le-Grand. Il a ainsi pu se faire un nom auprès des décorateurs, des donneurs d’ordre et  travailler avec le Mobilier National. Il a réalisé certains sièges de l’Elysée !

Avec la disparition des magasins de meubles indépendants en vogue dans les années 70/80, les fabricants ont dû se réorienter, travailler différemment pour proposer leurs produits en passant par des designers et des décorateurs pour obtenir des chantiers. »

En pratique :
Musée du Vivant de l’Indication Géographique « Siège de Liffol », 7 route de Neufchâteau (RD 674 à l’entrée de Liffol-le-Grand)
Ouvert le lundi de 12h45 à 19h, du mardi au vendredi de 06h45 à 12h et de 12h45 à 19h.
Ouvert le weekend le samedi de 8 à 12h et de 13h30 à 19h, et le dimanche de 9 à 12h.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom