10déc.

Les collégiens disent NON au harcèlement scolaire

Retour |

Le harcèlement scolaire touche près de 700 000 élèves en France, selon le ministère de l’Education nationale. Un quart d’entre eux ont déjà pensé au suicide ou à l’automutilation. Dans les écoles primaires, 12% des élèves sont harcelés du CE2 au CM2. Pour les collèges 10% des élèves sont harcelés. Et pour les lycées 3,5% des élèves sont concernés.

Un enfant harcelé a plus souvent un manque de confiance en lui. Le harceleur recherche, lui, l’attention, le pouvoir ou simplement la popularité et rejette la différence.

En novembre 2019, s’est déroulée la journée nationale contre le harcèlement scolaire. A cette occasion des enseignants et des chefs d’établissement, du collège Saint-Laurent à La Bresse, sont intervenus pour en parler. Diverses méthodes ont étés organisées afin de sensibiliser les jeunes élèves. La présentation d’un film et l’apprentissage de chansons ont permis d’étudier les paroles et les gestes. Des échanges entre les élèves et les professeurs sont mises place afin de s’informer, de témoigner et de s’exprimer sur le harcèlement.

Suite à cette journée, des collégiens ont réalisé une vidéo sur le thème du harcèlement avec leur professeur d’Anglais. Ils ont mis en scène le quotidien d’un jeune harcelé. Ce projet a pour objectif de faire passer un message : « Parlez-en plutôt que de penser à vous ôter la vie ou de vous faire du mal ».

Parler du harcèlement n’est pas toujours chose facile pour des adolescents. La peur des représailles ou de ne pas être écouté est à prendre en considération. Alors mettre en place des journées pour sensibiliser les élèves pour qu’ils comprennent qu’ils ne sont pas seuls et qu’ils peuvent être aidés est une solution.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom