21févr.

Maestros, une BD jubilatoire

Retour |

Chaque semaine, cette nouvelle rubrique vous invite à faire à découvrir une BD. Cette semaine, on s’arrête le temps d’une lecture sur Maestro publié aux éditions Hi Comics.

Jubilatoire et délirant, Maestros ne souffre d’aucun temps mort et coche toutes les cases de l’imaginaire sans s’imposer aucune limite : Monstres ! Magie ! Démons ! Suspense ! Amour ! Trahisons ! Révélations ! Une véritable déclaration d’amour au(x) genre(s), une explosion visuelle de tous les instants, de toutes les cases, au service de personnages hauts en couleur et d’un récit certes classique mais fort bien amené et extrêmement rythmé.

Cette création originale et iconoclaste de Steve Skroce - dessinateur « classique » de chez Marvel et pour la première fois scénariste - est un coup de maître, inattendu, parodique et irrévérencieux, salué par le public comme par la critique et nominée aux Eisner Awards « Best New Series »

L’histoire :

La magie est la force fondamentale de l’univers et le Maestro - Kahzar de son petit nom - en est le suzerain incontesté et l’incarnation majeure, un despote (peu) éclairé à la puissance absolue. Il est également profondément narcissique, colérique et épicurien : un tyran délicieux en somme. Comme rien ne dure, il est dépossédé de l’intégralité de ses prérogatives, incluant sa vie et celle de l’ensemble de sa lignée par Mardok, sorcier surpuissant à l’humour gorissime et à l’humeur dévastatrice. Un héritier cependant demeure, William, fruits des amours contrariés et contrastés de Kahzar et d’une humaine, rejeton banni et mal-aimé, progressiste et hâbleur.

Propulsé seigneur légitime de toute la création, et sous le coup de catastrophes imminentes annoncées, le nouveau Maestro aura fort à faire pour imposer un nouvel ordre « juste » - tout est relatif -, mener des réformes sociétales majeures, solder des comptes anciens, (re)nouer des liens passés et sauver ce qui peut l’être.

Pour qui ? Amoureux de la BD libre et décomplexée / fans d’héroïque fantasy / passionnés d’humour British/ Lecteurs plutôt avertis (jeunes et moins jeunes – à partir de 14 /16 ans - )

Le + : c’est une histoire complète, initialement parue en 7 épisodes chez Image Comics, qui ne nécessite aucune lecture complémentaire et/ou supplémentaire.

Maestros - broché -  128 pages -17,90€ -  édition française Hi Comics  (intégrale épisodes 1 à 7)

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom