06avr.

Les maires face à la crise du Covid19

Retour |

La crise sanitaire liée au coronavirus a changé le quotidien de chacun d’entre nous. C’est aussi le cas des maires qui se voient contraints de changer leur manière de servir pour s’adapter au mieux à la situation. VosgesMag a interrogé deux d’entre eux, Véronique Marcot, maire de Xertigny et William Mathis, maire de Saint-Michel sur Meurthe.

VosgesMag : Le confinement est-il bien respecté dans vos communes ?

Globalement, le confinement est bien respecté dans les deux communes, les habitants ayant très vite réalisé la gravité de la maladie. Les deux élus peuvent compter sur la présence du garde-champêtre et de la gendarmerie pour effectuer des tournées régulières et sensibiliser la population au respect des mesures édictées par le gouvernement. A Xertigny, une commission de crise a été mise en place début mars pour faire régulièrement le point sur la situation. Dans les deux communes, les membres du CCAS appellent très régulièrement les personnes de plus de 70 ans réputées sans accompagnement familial direct pour prendre de leurs nouvelles.

VosgesMag : Est-ce que les services aux administrés ont pu être maintenus ?

A Xertigny comme à Saint-Michel, l’accès à la mairie est interdit aux administrés. Des permanences physiques sont néanmoins assurées par les élus ainsi que le personnel administratif et technique mais en mode restreint. Même si les deux édiles avouent être moins présents physiquement en mairie, ils entendent rester à l’écoute de la population, assurer leurs missions et gérer les affaires courantes. Les échanges se font avant tout par téléphone et par mail, voire en visioconférences. Le télétravail a aussi été mis en place lorsque cela était possible.

Dans les deux communes, la continuité du service public est assurée. Ramassage des ordures ménagères, portage des repas, marché hebdomadaire, services d’aides à la personne ont pu être maintenus grâce à l’engagement des associations et des structures locales (ADMR, CCAS…). Des chaînes de solidarité se sont aussi mises en place pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables (portage de repas, livraison de courses, de médicaments,…). Le lien avec les écoles est conservé pour gérer au mieux la continuité pédagogique et essayer de répondre aux contraintes et difficultés rencontrées. La commune de Xertigny a également lancé un appel aux couturières bénévoles pour réaliser des masques destinés aux résidents de l’EHPAD et aux structures qui en avaient besoin.

VosgesMag : Quelles sont les difficultés auxquelles vous devez faire face ?

Pour Véronique Marcot, une des difficultés est la fermeture du bureau de Poste qui constitue pour certains administrés, en particulier ceux qui n’ont pas de moyens de locomotion et qui ne possèdent pas de carte bancaire, le seul endroit où ils peuvent retirer de l’argent.

Pour William Mathis se pose aussi la problématique de la responsabilité de l’élu face au maintien ou non du marché hebdomadaire en ayant recours à la mesure dérogatoire, mesure qui laisse le maire face à un choix cornélien.

 En conclusion

Pour les deux élus, il y aura un avant et un après Covid19 et à l’avenir il sera indispensable d’être mieux préparer pour faire face à ce type de catastrophe en se rendant notamment moins dépendant d’autres pays.

Des inquiétudes émergent également concernant la reprise économique d’après Covid19 : Etat et Collectivités devront tout mettre en œuvre pour contribuer à la relance.

 

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom