24avr.

Covid-19 : les agents du département assurent leurs missions

Retour |

Depuis 6 semaines, les agents du Département assurent leurs missions au quotidien sans tambour ni trompette. C'est notamment vrai sur le volet social. Ainsi, le Conseil départemental a fait appel à ses professionnels dans le cadre du volontariat pour venir étoffer la réserve sanitaire. A ce jour, ce sont plus de 30 personnes (Médecin, Infirmier, Psychologue, Ergothérapeute...) qui se sont portées volontaires pour venir en appui auprès des EHPAD et établissements sanitaires. Ainsi, une infirmière intervient à l’EHPAD de Vagney depuis le 4 avril et 9 professionnels (Médecins, IDE) ont été formés, le 17 avril au Centre Hospitalier d’Epinal, afin de réaliser des tests au sein des EHPAD auprès des personnes âgées et du personnel. La campagne de dépistage à l'EHPAD Léon Werth à Remiremont a débuté jeudi. Les équipes départementales étaient à l'oeuvre (notre photo). 

De plus, depuis le début de la crise, le dispositif MAIA [Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’Aide et de Soins dans le champ de l’Autonomie] est plus que jamais opérationnel sur les 3 territoires EST, CENTRE, OUEST du Département. A ce jour : 186 personnes sont suivies. Depuis le début de la crise, 2 480 contacts avec les usagers ou leur entourage (famille, voisins, amis, ...), ont été pris.

L’ENFANCE

Depuis le début du confinement, 20 nouveaux enfants ont bénéficié d’un accueil en urgence suite à des faits de maltraitances. De plus, pour faire face aux placements d’adolescents décidés par la justice, un accueil d’urgence a été créé en lien avec l’Association Vosgienne pour la Sauvegarde de l’Enfance, de l’adolescence et des Adultes [AVSEA] / l’association SELIA / Jeunesse et cultures et le Département. Huit places supplémentaires sont disponibles sur Saint-Dié-des-Vosges.

Par ailleurs, afin d’assurer dans de bonnes conditions le confinement des enfants pris en charge à la Maison de l’Enfance et de la Famille [MEF], soit 55 enfants, un soutien éducatif et technique a été nécessaire. Deux travailleurs sociaux de la Direction de l’Enfance sont à disposition depuis le début du confinement, en plus des professionnels de la MEF pour le versant éducatif et 8 agents de la Direction des Routes et du Patrimoine sont mobilisés pour le versant technique (ménage) sur le mois d’avril.

VIOLENCES INTRAFAMILIALES

Enfin, la cellule de recueil des informations préoccupantes est pleinement opérationnelle. Une cinquantaine d’Information Préoccupantes ont été traitées. Les intervenants sociaux en Police/Gendarmerie assurent la prise en charge des victimes de Violences Intrafamiliales. Des entretiens en matière de conseil conjugal et familial sont réalisés. Les professionnels de la Protection Maternelle et Infantile [PMI] sont mobilisés en vue d’accompagner les familles les plus fragiles au même titre que les centres de planification.

10 MSVS RÉPARTIES SUR L’ENSEMBLE DU DÉPARTEMENT

Ce sont des lieux d’accueil, d’information, d’orientation, d’évaluation et d’accompagnement des personnes en difficultés du nourrisson à la personne âgée. Les Maisons de la Solidarité et de la Vie Sociale [MSVS] assurent, durant cette crise, un accueil téléphonique de 9h à 12h les lundis, mardis, jeudis et vendredis et de 14h à 16h, les mardis et jeudis. Un accueil physique est aussi organisé les mardis et jeudis aux mêmes horaires, uniquement sur rendez-vous. 2 580 appels téléphoniques ont été traités depuis le 17 mars, 168 accueils physiques ont été assurés et 520 aides financières sollicitées, et une centaine de nouvelles familles sont inscrites.

- 34 agents du Département se sont portés volontaires pour intégrer la réserve sanitaire à disposition des EHPAD et établissements sanitaires
- 32 agents du Département se sont portés volontaires pour intégrer la réserve citoyenne

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom