05mai

#comptesurmoi : 270 personnes mobilisées

| |

Dès le début du confinement, avec #comptesurmoi une veille sociale s’est mise en place pour garder le lien avec les personnes âgées isolées. Dans les Vosges, dès le 12 mars, les deux co-porteurs vosgiens du dispositif national MONALISA (Mobilisation Nationale de Lutte contre l’Isolement des Agés), la Fédération des Associations ADMR des Vosges et la Ligue de l’Enseignement des Vosges ont mis en place une organisation qui permettait d’élargir la mobilisation au-delà des 70 bénévoles déjà recensés. En trois semaines de confinement, leur nombre est passé à 270.Ce dispositif complète les dispositifs existants notamment à l’initiative des mairies.

Avec les Services d’Aide à Domicile du Département, les travailleurs sociaux de terrain, l’UDCCAS (Union Départementale des Centres Communaux d’Action Sociale), l’AMV 88 (Association des Maires des Vosges), des bailleurs sociaux, les deux animatrices MONALISA ont mis en œuvre un mode de prise de contact téléphonique Bénévole/Personne âgée isolée pour répondre aux besoins exprimés (appels dits de convivialité, aide aux courses…).

A ce jour, ce sont quelque 170 personnes âgées isolées qui bénéficient de cette mesure contre 20 avant le confinement. Si vous connaissez des personnes en situation d'isolement ou si vous-même souhaitez avoir recours à ce service, n'hésitez pas à prendre contact avec Monalisa (coordonées ci-dessous).

Sur le plan pratique, comment ça s’organise ?

Dans l’idéal chaque bénévole peut suivre plusieurs personnes, à raison d’un appel d’un quart d’heure tous les 3 jours. L’engagement bénévole étant mis en place selon les possibilités de tout un chacun, et en fonction des souhaits exprimés par la personne âgée. Les volontaires sont aussi bien des professionnels, disponibles parce qu’en activité réduite, ou toute personne qui a manifesté le désir de s’engager dans cet élan de solidarité.

En appui de cette démarche, le Conseil Départemental a mis un psychologue à disposition des personnes isolées mais aussi des bénévoles écoutants pour qui les effets émotionnels de cet engagement sont importants.

Et demain, qu’en sera-t-il ?

Les personnes âgées familiarisées à cet accompagnement ne comprendraient pas l’arrêt brutal des appels de convivialité. De même que les bénévoles qui souhaiteraient voir leur engagement se poursuivre dans la durée. Le lien social réinventé et repensé, dans ce contexte si particulier, avec toutes ces personnes, devra continuer à s’organiser. Le Conseil départemental voudrait également élargir cette démarche aux personnes âgées identifiées isolées en EHPAD (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Comme l’a soulevé Jean-François Serres, référent national de MONALISA, « la crise actuelle est un révélateur de l'effort indispensable à faire pour créer de la résilience sociale dans notre société ».

Pour tout renseignement :

MONALISA – 03 29 69 64 62

monalisavosges@gmail.com

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom