23nov.

Les Rendez-vous du MUDAAC, Episode 25

| |

Confinement oblige, le MUsée Départemental d'Art Ancien et Contemporain est fermé au public.Avec ce rendez-vous hebdomadaire sur VosgesMag, découvrez à distance une de ses oeuvres. Cette semaine, il s'agit d'une statue en pierre calcaire polychrome d'un Saint évêque céphalphore* datant de la Première moitié du XVe siècle. Elle a été achetée par le MUDAAC en 1914 pour intégrer ses collections.

Certains saints sont réputés s’être rendus jusqu’à leur lieu de sépulture en tenant leur tête dans leurs mains, à la suite de leur martyre. Le plus célèbre d’entre eux est saint Denis, dont la légende fut reprise pour des saints locaux comme Élophe. C’est peut-être ce dernier qui est ici représenté vêtu comme un évêque. Peint comme la majeure partie des sculptures médiévales, il était à l’origine de peau rose clair, de cheveux et de barbe marrons. Sa chasuble était verte et rouge et bordée de galons noirs, son étole et sa dalmatique étaient vertes. Le peintre a utilisé la technique du glacis, en appliquant de fines couches de peinture translucide sur de la feuille d’or.

Cette sculpture illustre le propos du parcours “Le Moyen Âge au MUDAAC”. Si les sculptures médiévales visibles dans les musées ou les églises sont souvent de la couleur de la pierre qui les compose, il n’en a pas toujours été ainsi. Dans l’église, la couleur pouvait s’exprimer autant dans les verrières que les peintures ornant les murs et les sculptures, sans compter le reste des ornements.

*Céphalophore, en grec, signifie "porteur de tête.

Retrouvez les collections du MUDAAC sur le site internet : mudaac.vosges.fr

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom