10déc.

Salveco fait coup double !

| |

En plus de doubler son chiffre d’affaires la société déodatienne SALVECO, spécialiste de la désinfection de l’hygiène, offre un nouveau packaging à sa gamme OSANIS.

A Noël les cadeaux sont ornés d’un bel emballage. Au laboratoire SALVECO de Saint-Dié-des-Vosges, c’est un peu pareil puisqu’une agence de communication ayant entre autres Apple comme client vient de concevoir les nouvelles étiquettes des produits de la célèbre gamme de produits pour la maison OSANIS, 100% naturelle, 100% végétale et minérale. En cette fin d’année les flacons, toujours recyclables et recyclés, arboreront des étiquettes au nouveau design, sobre et très efficace comme les contenus, mettant à l’honneur le Made in France. Le docteur ès sciences Stephan Auberger, à la tête de l’entreprise, se réjouit et se dit très satisfait de ce nouveau packaging.

Carton plein

Destinée tant à une clientèle de particuliers que de professionnels, la gamme OSANIS comprend un produit phare en cette période où la désinfection est fondamentale. Il s’agit d’une mousse désinfectante pour les mains, l’unique solution reconnue d’utilité publique en avril dernier et qui peut se prévaloir d’une TVA à 5,5% au même titre que le gel hydroalcoolique, mais sans l’alcool trop souvent nocif à usage répété au niveau dermatologique. Stephan Auberger explique : « En novembre la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) dénonçait la non-conformité voire la dangerosité de 73% des gels hydroalcooliques. Toxiques et inefficaces car non seulement ils ne tuent pas le virus de la COVID mais en plus ils fragilisent la barrière lipidique de l'épiderme. La mousse désinfectante OSANIS, entièrement élaborée dans notre laboratoire de microbiologie à Saint-Dié-des-Vosges, est efficace à 99.9 % contre la COVID et protège la peau avec sa formule hydratante. » Lancée il y a un an sous OSANIS, la mousse désinfectante fabriquée dans les Vosges fait carton plein !  

SALVECO crée des emplois

Le chiffre d’affaires de la société SALVECO a ainsi doublé en 2020, atteignant désormais 10 millions d’euros. Après avoir eu recours à l’intérim pour répondre à l’afflux des commandes, 5 à 10 personnes vont être embauchées. « Mon objectif est clairement de développer l’emploi pérenne » assure Stephan Auberger.  La distribution de la gamme en France et dans les pays frontaliers est également assurée par une entreprise déodatienne, via le site « Ma maison saine ».  Le développement à l’export de la gamme OSANIS devrait reprendre en 2021, après des débuts très prometteurs hors Europe.

Où commander les produits OSANIS :
https://mamaisonsaine.com/

En savoir plus :
https://vosgesmag.com/articles/articleid/15305

© Arthur Janin et CD88

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom