18déc.

Des chantiers d’insertion toujours en Action(s)

| |

Dans les Vosges, on recense 46 SIAE (structures d’insertion par l’activité économique). Ces 46 structures accueillent des personnes rencontrant des difficultés de retour à l’emploi et leur proposent des contrats de travail visant à faciliter leur (ré)insertion professionnelle. Pour postuler dans une SIAE, il faut au préalable s’inscrire sur la plateforme de l’inclusion pour valider des critères d’éligibilité et obtenir un Pass IAE, indispensable à toute signature de contrat d’insertion

Vosges Mag est allé à la rencontre de l’une de ces structures, l’association Actions, installée dans la zone artisanale de Vincey. Ce jour-là, une dizaine de salariés sur la quinzaine que compte la structure, était occupée à trier des vieux papiers. Dominique Lacroix, président d’Actions explique que « chaque année, presque 40 tonnes de vieux papiers, triés en 3 catégories distinctes (papier blanc, papier couleur, journaux et prospectus), quittent l’entrepôt et sont revendues à une entreprise spécialisée dans la fabrication de pâte à papier à partir de papier recyclé. Une activité bienvenue à cette époque de l’année où les activités en extérieur se font plus rares. »  

Une grande variété d’activités

De l’entretien d’espaces verts (tonte, taille d’arbustes, désherbage, entretien des 18 km de voie verte entre Socourt et Igney) aux travaux dans des logements et bâtiments communaux (peinture, tapisserie, pose de carrelage, …), les domaines d’intervention des SIAE sont nombreux et variés. Et cette diversité, c’est ce qui séduit les salariés de la structure. Comme en témoigne Alexis qui est chez Actions depuis presque 2 ans : « ces chantiers me permettent d’avoir de l’expérience dans différents domaines et aussi de montrer ce que je suis capable de faire ». Le passage en structures d’insertion ne peut aller au-delà de 24 mois. Chaque salarié est épaulé par un accompagnateur socio-professionnel avec qui il définit un projet d’avenir et entame des démarches pour faire aboutir ce projet. Véritable passerelle vers l’emploi, les SIAE constituent un vivier de compétences pour les entreprises. Pour Alexis, c’est décidé, à l’issue de cette période transitoire chez Actions, il passera son permis poids lourds pour ensuite travailler dans le transport.

Cette année, l’association s’est aussi lancée dans la culture de safran. Après renseignements et conseils pris auprès de l’école horticole de Roville aux Chênes, 20 000 bulbes ont été plantés cet été sur un terrain mis à disposition par la commune. La volonté d’Actions est de développer de nouvelles activités, de façon à occuper ses salariés tout au long de l’année tout en leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences.

Conscient du rôle important joué par les Ateliers et Chantiers d’insertion (ACI) dans le développement économique et social du territoire, le Conseil départemental soutient activement ces structures, par le biais notamment d’un appel à projets et d’une aide aux postes. Ces subventions viennent en cofinancement avec les aides de l’Etat (DIRECCTE).  Ainsi, en 2020, les élus départementaux ont alloué une enveloppe globale de plus de 3 M€ afin de conforter le développement économique des SIAE, professionnaliser les encadrants et contribuer à l'insertion professionnelle des CDDI, notamment celle des bénéficiaires du RSA (revenu de Solidarité Active) dans les ACI.

*Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi

Retrouvez ci-dessous le témoignage d'Alexis, salarié dans la structure d'insertion Actions, installée à Vincey ainsi que des photos de chantiers (document pdf ci-joint)

Document(s)

  1. PhotospourCD.pdf 15/12/2020 09:28:50

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom