20janv.

Vosges : 235 km de routes départementales à nouveau limitées à 90 km/h

| |

235 km de routes départementales sont de nouveau limités à 90km/h à partir de ce mercredi 20 janvier. 220 panneaux « 90 km/h » mais aussi de 25 panneaux « 80 km/h » ont été installés à cette occasion.

La loi d’orientation sur les mobilités laisse désormais la possibilité aux Départements de fixer la vitesse maximale autorisée à 90 Km/h. Après avis de la Commission départementale de la Sécurité Routière (CDSR), les conseillers départementaux autorisent le Président à prendre l’arrêté permettant le retour aux 90km/h sur 15 portions de routes départementales vosgiennes. Ces 15 sections ont recueilli un avis favorable de la part de la CDSR.

Cela représente un linéaire de 235 km hors agglomérations, soit 9,5 % du réseau routier départemental. S’y ajoutent les 5 km restants entre les dernières communes vosgiennes et les départements limitrophes de la Meuse, de la Meurthe-et- Moselle.

Dans les Vosges, la mise en œuvre sera effective le Mercredi 20 janvier 2021.

 Les routes départementales concernées sont :  

RD 166 et 166 A de la fin de section de la 2 x 2 voies au giratoire la Cobrelle à Chavelot soit 6,5 km

RD 166 de la sortie de Neuchâteau au giratoire de Dompaire soit 42,7 km

RD 165 du giratoire de Bulgnéville A31 au giratoire de Dompaire soit 24,3 km

RD 417 du giratoire de Saint Etienne les Remiremont au giratoire du Syndicat puis RD 43 jusqu’au giratoire du Bleu à Saulxures-sur-Moselotte, à l’entrée de Cornimont soit 19,5 km

RD 11 du giratoire d’Epinal Malgré moi au giratoire de Docelles soit 11,5 km avec deux extensions sur la RD 11 jusqu’à l’entrée d’agglomération de Tendon soit 4,5 km et sur la RD 44 jusqu’à l’entrée d’agglomération de Lépanges sur Vologne soit 3,2 km

RD 122 du giratoire de Robécourt A31 au giratoire d’accès à la Zone d’Activités de Damblain soit 5,5 km

RD 460 de Monthureux-sur-Saône à l’entrée d’agglomération de Chaumousey soit 29,9 km;

RD 434 du giratoire de La-Vôge-les-Bains à l’entrée d’agglomération d’Épinal soit 17,2 km

RD 3 et RD 63 de Xertigny à Plombières-les-Bains soit 9 km

RD 1 de Neufchâteau à Lamarche soit 23,5 km hors agglomération dans les Vosges. Cet itinéraire est interrompu par un tronçon de 6,4 km situé en Haute-Marne

RD 674 de Liffol-le-Grand (limite Haute-Marne) à Autreville (limite Meurthe-et-Moselle) soit 24,7km

RD 74 de Bazoilles-sur-Meuse (limite Haute-Marne) à l’entrée d’agglomération de Neufchâteau soit 7,2km

RD 417 autour de Châtillon-sur-Saône (limite Haute-Marne à limite Haute-Saône) soit 3,2 km

RD 166 de la limite du département côté Meuse à Greux soit 1,9 km

RD 164 de la limite du département côté Meuse à Neufchâteau soit 8,7 km

Mesures d’accompagnement du passage à 90 km/h

Signalisation de police (mesure obligatoire) :

Mise en place de 220 panneaux « 90 km/h » mais aussi de 25 panneaux « 80 km/h ».

Les panneaux 90 km/h sont placés :

  • en sortie d’agglomération,
  • après chaque carrefour, à destination des usagers entrants,
  • tous les 5 km en section courante en cas d’absence de carrefour.

Dans ces deux derniers cas ils sont alors accompagnés d’un panonceau « Rappel».

Les panneaux 80 km/h sont placés en complément afin d’avertir les usagers lorsqu’ils quittent les itinéraires à 90 km/h, par exemple depuis un giratoire. La plupart de ces panneaux constituent de nouvelles implantations. En effet, la possibilité de rouler à 90 km/h étant désormais dérogatoire, il convient de la signaler par des panneaux. En l’absence de signalisation, la vitesse maximale autorisée reste par défaut à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles hors agglomération. Coût de ce dispositif : 50.000 euros.

Suppression d’obstacles latéraux (mesure volontaire) :

securitépassiveLes obstacles latéraux sont impliqués dans 30% des accidents mortels. Afin de minimiser leur impact, le Conseil départemental des Vosges s’engage dans une démarche de suppression de ces obstacles constitués par certains panneaux de grande dimension. Il s’agit d’une partie des panneaux de signalisation directionnelle et de la plupart des panneaux situés en amont des carrefours giratoires.

Ainsi, les ensembles de signalisation à considérer comme des obstacles sur la totalité des itinéraires portés à 90 km/h seront équipés de Supports à Sécurité Passive (SSP). Concrètement, les supports de panneaux sont équipés d’une base fusible qui permet un arrachement du mât en cas de choc supérieur à 35 km/h. Ces dispositifs sont soumis à des certifications. Environ 200 Supports à Sécurité Passive (SSP) ont été installés pour un coût de 90 000 € TTC.

Mise en place de lignes de rive sonores (mesure volontaire) :

lignerivesDepuis plusieurs années déjà, le Conseil départemental des Vosges a rendu systématique la mise en place de lignes de rive vibratoires et sonores de type « Spot » sur les itinéraires principaux à l’exception des secteurs de montagne compte-tenu de la contrainte plus forte du déneigement.

Il s’agit d’un produit certifié en enduit à chaud et classé dans la catégorie des marquages vibratoires et sonores.

Parmi les itinéraires mis à 90 km/h, il reste environ 60 km de routes à équiper de ce dispositif, ce qui sera effectif prochainement.

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom