18janv.

Les Rendez-vous du MUDAAC. Episode 28

| |

Avec la rubrique « Les rendez-vous du MUDAAC » , Vosges Mag vous invite à découvrir à distance chaque lundi une des œuvres présentées au musée départemental d’art ancien et contemporain à Epinal. Cette semaine, il s’agit d’une sculpture en pierre calcaire datant de la seconde moitié du 15e siècle et provenant de la commanderie de Norroy (88).

Saint légendaire né en Cappadoce, Georges est un officier romain chrétien réputé avoir délivré un village d’un dragon, avec l’aide de Dieu. Comme certains chevaliers de la fin du Moyen Âge, il porte une armure et un heaume à masque mobile relevé. Sa tenue est complétée par un vêtement disposé par-dessus la cotte, le surcot, dont le drapé forme des plis tuyautés.

Saint Georges est le protecteur des Templiers. Fondé en 1118 à Jérusalem, l’ordre du Temple est à l’origine composé de moines-soldats dont la vocation est de protéger la Terre Sainte. Si l’architecture templière est imposante en Orient, elle est plus modeste en Occident. Sur les territoires occidentaux, les commanderies sont des édifices voués à l’exploitation des terres. Seules leurs chapelles sont d’une architecture particulièrement élaborée.

Dans la chapelle de la commanderie de Norroy, située à l’ouest des Vosges, cette sculpture était à l’origine placée sur un piédestal. Malgré la vente de l’ensemble comme bien national durant la Révolution et la destruction de la chapelle en 1986, d’autres éléments ont été épargnés. Ainsi, le portail principal a été transporté au musée américain de Saint-Louis, tandis que le maître-autel est conservé dans celui de Philadelphie depuis 1937.

Retrouvez les collections du MUDAAC sur son site internet : mudaac.vosges.fr

© MUDAAC - Épinal, cliché Claude Philippot

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom