04mars

La Fille oubliée

Retour |

Chaque semaine, cette rubrique vous invite à faire le plein de découvertes et d’émotions littéraires.  Romans, thrillers, contes, recueils de poésie, livres éducatifs, documents, témoignages, la création vosgienne a de quoi satisfaire l’appétit de lecture de tous les publics ! 

Aujourd’hui,  l’auteure spinalienne Marie-José Gonand-Stuck nous  entraîne dans le sillage de « La fille oubliée ».

Rapha et Marie réfléchissent à faire admettre leur mère, de plus en plus fragile, au « Jardin fleuri », lorsqu’elle meurt subitement. Au moment de régler la succession, manque leur sœur aînée Hannah, disparue depuis leur enfance. Un jour, on leur a annoncé qu’ils ne la verraient plus. Ils l’ont oubliée. Il s’agit de la retrouver, morte ou vive. « Est-ce que je peux maintenant tout leur dire, tout leur expliquer ? J’ai déjà bien du mal à converser avec moi- même... Ou peut-être sur mon lit de mort. Quand je n’aurai plus rien à craindre en dégoût et représailles de ma progéniture ». « La fille oubliée » est le roman du refoulé. Il illustre la difficulté à connaître et comprendre ses parents.
 

Ed. ETT/Dépendance – 19 €

 

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom