12mars

La saga des Mougenot

Retour |

Chaque semaine, cette rubrique vous invite à faire le plein de découvertes et d’émotions littéraires.  Romans, thrillers, contes, recueils de poésie, livres éducatifs, documents, témoignages, la création vosgienne a de quoi satisfaire l’appétit de lecture de tous les publics  ! Aujourd’hui,  Elisabeth Charée  vous raconte  « La saga  Mougenot, 1870-1970, un siècle d’architecture vosgienne ».
Lucien, Louis et Jean Mougenot, sont architectes de père en fils à Epinal. Leurs ancêtres étaient tailleurs de pierre et tous trois auront des parcours remarquables. Lucien, formé à la sculpture, à l'entreprise de bâtiment et à l'architecture sur le tas, construit les premières écoles de la IIIème République.
Louis, diplômé des Beaux-Arts à Paris, architecte en chef de la ville d'Epinal, est le professionnel à succès de la Belle Epoque. Il épouse une fille de Jules Méline, Président du Conseil (alias Premier Ministre), plusieurs fois ministre, issu des rangs politiques vosgiens.
Jean, architecte et urbaniste, est un expérimentateur, attiré par le mouvement des Modernes de Le Corbusier et Jean Prouvé. Il relève les défis de la Reconstruction de la Deuxième Guerre Mondiale et de l'ère du baby-boom. Les nouveautés sont légion, plans d'urbanisme, bâtiments en série, villes nouvelles... Il élargit ses activités en Sarre et en région parisienne. Tous trois ont marqué l'histoire du patrimoine et de l'urbanisme d'une cinquantaine de communes. Si Epinal figure en bonne place, d’autres communes vosgiennes  (Liffol-le-Grand, Ban-de-Sapt, Charmes, Xertigny, Jeanménil Gruey-lès-Surance, Remiremont, Gérardmer,  Châtel-sur-Moselle, Bains-les-Bains, Mazelay…), Lorraines (Nancy)  et  même  de la région parisienne et au-delà (Antony, Argenteuil, Chelles, Créteil, Franconville, Montereau-Surville, Paris, Stains, Veulettes-sur-Mer) sont également concernées.
Ecoles, maisons bourgeoises et logements ouvriers, églises et chapelles, banques, mairies, postes, thermes, hospices, grands ensembles... Au total, plus de 4000 constructions et logements sont à mettre à leur actif. Au fil des pages de cet ouvrage très illustré,  vous pourrez suivre l'évolution du métier d'architecte, des techniques et matériaux de construction, apprécier le talent des « artistes » Mougenot et la diversité de leurs styles, à travers leur siècle, 1870-1970.

 "La Saga   Mougenot, 1870-1970, un siècle d’architecture vosgienne »par Elisabeth Charée
Ed. La Tancanière – 20 €
A noter,   les bénéfices  de la vente de ce livre seront reversés à  deux associations d’histoire et de patrimoine.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom