22mars

Les Rendez-vous du MUDAAC. Episode 35

Retour |

Avec la rubrique « Les rendez-vous du MUDAAC », Vosges Mag vous invite à découvrir à distance une des œuvres conservées au musée départemental d’art ancien et contemporain (MUDAAC) à Epinal. Cette semaine, il s'agit d’un miroir triptyque de mariage provenant d’Iran et datant du XIXe siècle.

Le MUDAAC ne collecte pas que des œuvres locales mais conserve aussi dans ses réserves des objets d’origine européenne ou extra-européenne. C’est le cas de ce miroir de mariage, issu de la collection Denyse Lécole et entré dans les collections grâce au don de cette collection par les Amis du Musée en 1970.

Le miroir de mariage est un cadeau coutumier dans la cérémonie traditionnelle iranienne. Posé sur la table du repas de noces afin que les mariés contemplent ensemble leur reflet, il devient symbole de lumière et de vérité dans la relation du couple, mais aussi de la fécondité et le changement de statut de la mariée.

Richement décoré, ce miroir est composé de trois parties : un panneau central porte le miroir et le décor peint sous verre qui orne son pourtour. Les deux volets latéraux sont en bois peints et peuvent s’ouvrir et se fermer : leur fonction est utilitaire mais également décorative. La présence d’oiseaux indique l’usage nuptial de l’objet.

Cet usage a été confirmé grâce à l’aide du Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM) qui conserve un miroir similaire dans ses collections. L’origine perse s’est affinée avec la récurrence de la thématique des oiseaux et des roses. Le décor « gol o bolbol » (« rose et rossignol ») illustre une thématique fréquemment utilisée à l’époque Quajar (1786–1794 ; 1921–1925) et s’inspire d’une tradition littéraire et artistique antérieure à la période Safavide (1501–1722 ; 1786).

L’interprétation de ce thème est double : si la rose symbolise l’être aimé, la beauté et la perfection, le rossignol quant à lui, chante pour séduire l’objet de ses désirs. La seconde lecture est plus mystique : la rose représente Dieu et la perfection, tandis que le rossignol se caractérise par l’âme du croyant cherchant à s’unir à Dieu.

Miroir, décor peint sous verre, bois peint
Don de l’Association des Amis du musée, 1970
2013.0.114

Retrouvez les collections du MUDAAC sur le site internet : mudaac.vosges.fr

© MUDAAC - Épinal, cliché Claude Philippot

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom