06avr.

Les rendez-vous du MUDAAC. Episode 37

Retour |

Avec la rubrique « Les rendez-vous du MUDAAC », Vosges Mag vous invite à découvrir à distance une des œuvres conservées au musée départemental d’art ancien et contemporain (MUDAAC) à Epinal. Cette semaine, il s’agit d’une d’une satire sociale, un sujet cher à Honoré Daumier. Ce croquis, datant de 1857, a été publié sous le titre « Ça n’est rien Eléonore…, ça n’est rien…c’est un grain… ça nous annonce l’arrivée du printemps ! ...»

Surnommé le « Michel-Ange de la caricature », Honoré Daumier doit sa renommée à ses talents de dessinateur et de caricaturiste, qu’il met au service de la presse satirique. Cette dernière connaît un essor sans précédent pendant la première moitié du XIXe siècle. La politique et l’actualité deviennent les sujets principaux de ses dessins, publiés en lithographie dans La Caricature, journal fermement opposé au roi Louis-Philippe (1830-1848).

Censure oblige, Daumier change de registre une première fois en 1835 en s’intéressant à la satire sociale. Ses lithographies, cette fois publiées dans le quotidien Le Charivari, forment un véritable panorama des mœurs de son siècle.

La période du Second Empire (1851-1870) consacre l’avènement de la caricature de mœurs. Daumier reprend la plupart des thématiques développées pendant la Monarchie de Juillet (1830-1848) : la bourgeoisie, les mœurs conjugales, les transports en commun, les intempéries, les coins de rues, etc.

Il n’épargne aucune classe sociale et se plaît à représenter ses contemporains dans leur quotidien, théâtre de situations parfois cocasses. Ainsi en est-il de ce couple, sorti à pied et surpris par un grain, c’est-à-dire une intempérie soudaine et violente. Si la pluie est souvent utilisée pour la mise en scène de la passion et du romantisme d’une rencontre amoureuse, elle convient peu à la tranquillité de l’amour bourgeois. Le soutien que le mari essaie de prodiguer à sa femme n’empêchera certainement pas cette dernière de déverser sa mauvaise humeur sur lui, d’après la grimace dont elle le gratifie déjà.

 

© MUDAAC - Épinal, cliché CD88-JL
DAUMIER Honoré (Marseille, 1808 ; Valmondois, 1879)
Croquis parisiens. Planche 34
« Ça n’est rien Eléonore…, ça n’est rien…c’est un grain… ça nous annonce l’arrivée du printemps ! ...»
1857
Lithographie
Achat, 1979
79.6.5

Retrouvez les collections du MUDAAC sur le site internet : mudaac.vosges.fr

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom