12avr.

Maison de l'Enfance et de la Famille : notre mission est d’assurer la sécurité des enfants

Retour |

Située à Golbey, la MEF (Maison de l'Enfance et de la Famille) assure, souvent en urgence, l’accueil, l’observation et l’orientation des enfants et adolescents de 0 à 18 ans confiés à l’ASE (Aide Sociale à l'Enfance) et dont la situation sociale nécessite une mesure de protection.

"Notre mission première est d’assurer la sécurité matérielle, physique et affective des enfants et des adolescents accueillis, de veiller à leur bonne santé, à leur éducation et à leur développement"  explique Caroline Couturier, Directrice. Ces enfants souvent victimes de maltraitances ou de sévères carences éducatives, sont accueillis en internat dans les différentes unités de l’établissement en fonction de leur âge et de leur situation.

Accueillir

Des enfants de 2 à 5 ans présentant des troubles du comportement sont pour leur part pris en charge du lundi au vendredi au sein de « Pomme Cannelle ». Il existe également un accueil parental pour une maman, un papa ou un couple avec des enfants de moins de 3 ans auxquels les équipes de la MEF proposent une aide à la parentalité, un accompagnement social, professionnel et le cas échéant un relogement. Psychologues, puéricultrice, moniteurs éducateurs, éducateurs spécialisés, auxiliaires de puériculture, éducatrice de jeune enfant, maîtresses de maison, agents d’entretien et de maintenance, lingères, gardiens, cuisinier et personnels de cuisine, au total une équipe de 90 professionnels se mobilise 24 h sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an pour veiller sur les 75 enfants pris en charge. « Ces enfants n’ont pas vocation à rester à la MEF » souligne Caroline Couturier.

Orienter

Ils n’y passent en général que quelques mois durant lesquels leur situation familiale, leurs besoins, leur personnalité, leur comportement, leur faculté d’adaptation et d’intégration à un groupe sont observés et évalués afin de déterminer, toujours en lien avec les parents, la solution d’hébergement la mieux adaptée. Certains sur décision du juge peuvent rejoindre le domicile familial en bénéficiant du soutien d’une aide familiale qui intervient trois fois par semaine et d’un suivi assuré par des éducateurs. Mais la plupart sont orientés soit chez une ASSFAM – dans la majorité des cas – ou chez un tiers de confiance, soit vers des structures telles que les MECS. Ces établissements sociaux ou médico-sociaux gérés par des associations, des fondations ou des établissements publics financés par le Département sont spécialisés dans l’accueil temporaire des mineurs en difficultés. Ils fonctionnent en internat complet ou en foyer ouvert. Les enfants sont alors scolarisés ou reçoivent une formation professionnelle à l’extérieur. Sept structures sont implantées dans les Vosges, à Épinal (2), à Saint-Dié-des-Vosges (3), à Remoncourt et à Golbey. Les fratries de 6 à 12 ans sont placées en internat à Chrysalide (Remiremont). Enfin, certains jeunes de 14 à 18 ans sont hébergés en appartement.

Accompagner

Quel que soit le type d’hébergement, l’enfant ou le jeune est suivi par les équipes de l’ASE qui veillent à satisfaire ses besoins vitaux, à lui apporter une sécurité matérielle, physique et affective, tout en maintenant ou en rétablissant les liens avec ses parents via notamment l’organisation de visites régulières. « Rassurer un enfant, lui redonner confiance, lui montrer que l’adulte sera toujours là pour lui est un long chemin qui nécessite beaucoup de patience, beaucoup de persévérance. »

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom