31mai

L’Agriculture et la Forêt suivis de près par le Conseil départemental

Retour |

Source de développement économique important, l'agriculture et la forêt sont des secteurs dynamiques de notre département. Ils participent à l'attractivité et au développement de nos territoires. Le Département assure la promotion de l'agriculture, des savoir-faire locaux, gère l'aménagement des espaces forestiers, soutient la plantation d'arbres fruitiers, ou la réimplantation de l'arnica !

► Promouvoir l'agriculture

Soutenir le monde agricole, c'est aider les jeunes à s’installer ! Le SDIA (Soutien Départemental aux Investissements lors de l'installation Agricole) permet aux jeunes agriculteurs bénéficiant du dispositif national d'aide à l'installation d’être soutenus financièrement dans leurs projets d'installations agricoles.

En clair, le département facilite les acquisitions de matériels agricoles, le développement d’infrastructures liées à son activité, ou encore l'achat ou le rachat de parts sociales d'une exploitation. Cette politique volontariste a permis en 2020, à 43 jeunes agriculteurs de s'installer pour plus de 300 000 euros d'aides allouées.

Autre axe majeur de l'action départementale, la défense du terroir, des savoir-faire et des produits locaux vosgiens ; notamment avec le développement du label « Je Vois la Vie en Vosges Terroir », fruit d'une collaboration réussie avec la Chambre d’Agriculture des Vosges. Ce label permet aux producteurs locaux une meilleure visibilité de leurs produits et augmenter ainsi le développement de leur activité.

Le label « Je Vois la Vie en Vosges Terroir » est aussi la garantie pour les consommateurs de l’achat de produits de qualité et de soutenir les circuits-courts pour défendre l'agriculture locale et durable.

Mais promouvoir l’agriculture c'est aussi « réapprendre à mieux manger », en commençant par avoir une alimentation saine et locale !

Ici aussi, le département agit, notamment par l'intermédiaire de la plate-forme Agrilolal88, développée également en partenariat avec la Chambre d’Agriculture. Via cette plateforme, les professionnels de la restauration collective publique ont le choix de se fournir directement chez les producteurs locaux et proposent aux collégiens des repas de qualité et une alimentation saine.

En 2020, 80 acheteurs ont commandé près de 15 tonnes de produits locaux à près de 164 producteurs vosgiens inscrits sur la plate-forme. Les gestionnaires de 33 collèges, 10 Lycées, 9 EHPAD, 4 communes commandent déjà via la plate-forme.

Depuis 2019, le Conseil départemental s'est aussi engagé dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. D'ici deux ans, l'objectif est une réduction de 20 à 30 % du gaspillage alimentaire, notamment dans les cantines des collèges ou 14 établissements sont concernés. L'idée est de dégager des marges d’investissement par les économies réalisées, pour les réintégrer dans les assiettes des collégiens avec des bons produits locaux et savoureux !

Un dernier dispositif en faveur de l'agriculture bio et de son bon développement, est le le SDAB. Le dispositif départemental à l'agriculture biologique, qui est un levier efficace pour aider les agriculteurs à obtenir la certification AB*. En 2020, 254 agriculteurs bio ont été soutenus par le département via ce dispositif. 

*Agriculture Biologique

Comment le département agit-il pour l'arbre et la forêt ?

Les vastes forêts et domaines forestiers vosgiens sont un patrimoine inestimable. Depuis des millénaires les arbres et la forêt « accompagnent et côtoient » les hommes, en leur procurant des ressources pour vivre, construire et habiter le territoire.

► Les actions majeures pour l’arbre et la forêt

Saviez-vous que le département gère une forêt de près de 204 hectares dont il génère des revenus ? C'est la forêt de Tignécourt, où une Maison de la Nature y est implantée, lieu de très nombreuses animations et formations qui y sont dispensées.

La réglementation des boisements appuyé par le Conseil départemental permet aux communes d'interdire ou de réglementer les boisements et reboisements. L'objectif est de favoriser une meilleure répartition des terres entre les différents usages (agriculture, forêt, nature, loisir, habitations), ce qui permet un « juste équilibre » entre les milieux ouverts et les espaces boisés. 

Ainsi, plus de 40 opérations ou demandes de boisements ont été instruites par le Département en 2020.

  Autre composante essentielle du patrimoine et des paysages vosgiens, les arbres fruitiers, pour qui le Conseil départemental souhaite encourager et valoriser la plantation. Et le succès semble être est au rendez-vous ! En 2020, 2700 arbres fruitiers ont été plantés, pour 183 dossiers déposés ! Près de 10 000 arbres fruitiers ont été plantés depuis 2018.

Une action concrète qui bénéficie directement à la qualité de vie des habitants et à leur environnement. De plus, 120 personnes ont déjà été formées à la plantation, la taille et l'entretien d'arbres fruitiers. 

Outre la gestion de plusieurs ENS, des espaces naturels sensibles remarquables) répartis sur l’ensemble du territoire, le département prend soin de sa flore locale et emblématique : l'arnica !

L’or jaune comme parfois on la nomme, une magnifique plante sauvage aux innombrables vertus médicinales, s’éppanouie sur les flancs montagneux et préservés du massif.

Depuis le début d'un programme expérimental de réimplantation de l'arnica, 3000 pieds d’arnica ont été installés sur les hauteurs des communes du Valtin, au col de la Schlucht et de Xonrupt-Longemer, ce qui permet de préserver et de protéger une plante aussi belle qu’utile et qui fait partie des paysages variés et des richesses de notre département.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom