23juin

DES TIG SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES

Retour |

Le Département accueille au sein des équipes d’agents d’exploitation des routes des personnes devant exécuter des Travaux d’Intérêt Général (TIG). Ces « Tigistes » sont là pour une mission à durée déterminée d’entretien du domaine routier.  Découverte de ce dispositif lancé il y a un an…

 

C’est en septembre 2020 que les 3 premières personnes condamnées par la Justice à effectuer des Travaux d’Intérêt Général ont été accueillies dans les centres routiers de Saint-Dié-des-Vosges, Bruyères et Gérardmer pour effectuer des TIG allant de 35 à 180 heures. Depuis, 2 autres personnes accomplissent leur TIG au Centre routier de Darney et 5 le feront dans les centres de La Vôge-les-Bains  et Neufchâteau. Au sein d’une petite équipe constituée d’agents d’exploitation des routes, ils sont chargés de réaliser des travaux d’entretien routier et de manutention simples tels que débroussaillage, nettoyage de printemps, entretien des aires de repos…

 

Réparer le tort commis

Cette peine permet à l’auteur des faits délictueux de réparer le tort commis  en travaillant gratuitement au service de la collectivité. Elle présente également  des vertus pédagogique et formatrice. C’est d’autant plus vrai que la plupart des « tigistes » accueillis au sein des équipes du Conseil départemental a  été condamnée pour des délits routiers (excès de vitesse, conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants, défaut d’assurance ou de permis de conduire…) Des infractions qu’il convient certes de sanctionner mais pour lesquelles une peine de prison n’aurait pas été appropriée. Dans ce cadre, « Partager le quotidien des agents qui, chaque jour, mettent leur vie en danger pour entretenir les routes départementales et assurer la sécurité des usagers a quelque chose d’extrêmement formateur » explique Jean-Paul Rouhier, chef du Service des Moyens Techniques Routiers au Conseil départemental.

 

Une formation préalable

« Avant de sortir sur le terrain, les “tigistes” sont sensibilisés au risque routier lors d’une demi-journée de formation » ajoute-t-il. Cette action a d’ailleurs été saluée par Étienne Vernet, Directeur du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP). Clarisse Favier-Brun, Référente Territoriale du TIG sur le département des Vosges, explique : « Effectuer un TIG, permet également à une personne de réfléchir sur son comportement et d’être sensibilisée afin de prévenir la récidive. Les premiers retours, que ce soit du côté des encadrants ou des tigistes, sont prometteurs. C’est une peine qui a du sens et qui fonctionne sur le département des Vosges ». Interlocuteurs privilégiés de ce service, les Conseillers Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (CPIP) jouent un rôle essentiel dans le suivi de la bonne exécution du TIG : en contact direct avec les personnes qui leur sont confiées, ils évaluent leur situation, définissent et mettent en œuvre un plan d’accompagnement partagé. Monsieur Happ, Responsable entretien et exploitation des routes et référent pour le Département des Vosges à Darney explique : « Je suis là pour faciliter son intégration au sein de l’équipe, l’épauler au quotidien, lui expliquer, les bons gestes. C’est aussi une occasion pour quelques-uns très éloignés de l’emploi de découvrir un métier et d’acquérir des compétences », poursuit-il. Des compétences et une expérience qui, une fois la peine accomplie, peuvent leur ouvrir de nouveaux horizons, faciliter leur insertion professionnelle et éviter la récidive… Autant d’avantages auxquels, le Département, chef de file de la solidarité, ne peut rester insensible…

 

Le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation des Vosges :

Au 23 avril, ce sont 53 personnes concernées avec un total de 5 555 heures.

Les peines peuvent s’étaler entre 20 et 400 heures.

 

EN CHIFFRES

Efficacité de la mesure :

80% au niveau national

96 % dans les Vosges

 

Ecoutez Clarisse Favier-Brun, référente territoriale du TIG dans les Vosges :

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom