22sept.

Lifting réussi pour la mosaïque de Carthage

Retour |

Ce matin, la mosaïque de Carthage, partie depuis le mois de mars à Saint-Romain-en-Gal (69) pour y être restaurée, a repris place au Musée départemental d’Art Ancien et Contemporain (Mudaac) d’Epinal.

A peine une heure-et-demie aura été nécessaire aux équipes de l’atelier de Saint-Romain-en-Gal et aux transporteurs, pour décharger et accrocher la mosaïque  à sa place définitive. La belle dame trône désormais fièrement à l’entrée du Mudaac, sur la gauche tout proche de l’accueil. Les opérations d’installation se sont bien déroulées, sous l’œil attentif de Thierry DECHEZLEPRETRE, le conservateur.

A l’époque de sa découverte sur la colline de l’Odéon à Carthage (Tunisie), la mosaïque avait été placée sur un cadre en bois renforcé par des éléments en fer, ce qui rendait la pièce extrêmement lourde, environ 450 kilos... De plus, la corrosion des pièces métalliques constituant son armature n’offrait plus de bonnes conditions de conservation.

Ainsi, il a été décidé de dégager la mosaïque du plâtre de son support ancien, de nettoyer et de consolider l’ensemble, pour ensuite la transférer sur un support stratifié autoportant en aluminium.  

A présent la mosaïque pèse environ 120 kilos et semble même avoir rajeuni !

Ne reste plus qu’à venir l’admirer !

Écoutez Tessa Pirillo, Restauratrice aux Ateliers de Saint-Romain-en-Gal

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom