30sept.

Le tout-petit, son parent et l’album : toute une histoire !

Retour |

De ses premières découvertes sensorielles avec l'album jeunesse au plaisir de la lecture, le livre est un objet précieux dans le développement et l'éveil de l'enfant. Ce postulat était le point d'entrée de la journée d'étude proposée par le Conseil départemental ce jeudi à Xertigny aux personnels des médiathèques et bibliothèques du département et aux professionnels de la petite enfance.

Accueillis par Caroline Privat-Mattioni, vice-présidente du Conseil départemental, déléguée à la Culture et Véronique Marcot, vice-présidente du Département et maire de Xertigny, les quelque 150 participants ont pu écouter les interventions de Sophie Ignacchiti, psychologue, de Clotilde Perrin, auteure-illustratice, de Céline Touchard, lectrice-formatrice à l'association L.I.R.E. et Claude André, lectrice-formatrice à l'association Jeunes Lectures de Nancy et administratrice de l'Agence "quand les livres relient".

A 24 mois, un enfant qui a été mis en contact avec les livres dès son plus jeune âge saura faire la différence entre l'image et l'écrit. Au-delà de son aspect pédagogique qui va par exemple permettre à l'enfant de reconnaître formes et couleurs, le livre est un formidable vecteur d'échanges et de transmission. À la crèche, à la bibliothèque, dans les services de PMI (protection maternelle et infantile) ou ailleurs, les moments de lecture à voix haute aussi appelée lecture partagée peuvent devenir des instants de bonheur mémorables. Ces instants créent de la relation entre le lecteur et l'enfant.

De quoi donner envie aux professionnels de la petite enfance et de la culture de plonger avec les jeunes enfants dans la grande aventure, démocratique et populaire, de la lecture à voix haute. 

Pour écouter Claude André, lectrice-formatrice, c'est ici :

 

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom