20oct.

RD 46 : des travaux pour fluidifier le trafic

Retour |

20h30, mardi 19 octobre, la nuit s’est installée, les éclairages du chantier s’allument sur la RD 46 à hauteur du pont qui enjambe la RN 57 à Epinal, près du Carrefour de Jeuxey, les engins se mettent en action, les travaux de pose d’enrobé peuvent alors commencer. Pour sécuriser les lieux la route a été barrée et des déviations ont été mises en place. Le Département a choisi de réaliser ces travaux de nuit afin de d’affecter le moins possible le trafic automobile.

Un échangeur complet de type « lunette » entre la RD46 et la RN57 est en cours de création au niveau du carrefour de Jeuxey. En effet, au vu des évolutions du trafic, l’échangeur actuel sera saturé à l’horizon 2025. Plus de 12.000 véhicules par jour empruntent ce tronçon de la RD 46. Afin d’éviter cette saturation, le Département a donc choisi de réaliser ces travaux qui ont démarré en octobre 2020 et qui devraient se terminer à la fin de ce mois d’octobre 2021 par la pose des enrobés.

François Vannson, le Président du Département, s’est rendu sur place, afin de constater l’avancée de ces travaux d’un montant de 3,8 millions d’euros. Véronique Marcot, Vice-Présidente en charge des Routes, Régine Bégel, conseillère départemental et Benoit Jourdain Vice-Président du Département étaient également présents.

Ces travaux de la RD 46 à hauteur d’Epinal préfigurent aussi un aménagement plus complet de la RD 46 entre Épinal et Rambervillers dont l’objectif est de renforcer la sécurité sur cet axe tout en diminuant les temps de parcours. Ainsi sur 21 km entre Epinal et Rambervillers, il est prévu de :

  • Elargir la chaussée sur tout le tracé
  • Créer 4 créneaux de dépassements avec séparateur central (2 dans chaque de sens de circulation) avec 2 voies à 110 km/h, 1 voie à 90 km/h
  • Autoriser la circulation à 90km/h sur le reste du parcours, hors agglomération
  • Créer des chemins dédiés à la circulation agricole
  • Créer des pistes cyclables
  • Créer de nouveaux giratoires

Ces travaux devraient débuter en 2023 pour une durée de 4 ans et un montant d’environ 17 millions d’euros.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom