21oct.

Quand le handicap n’atteint pas la détermination

Retour |

Cynthia Weber, 31 ans, le prouve en créant son entreprise de produits cosmétiques, ménagers, pour animaux et de bougies artisanales, 100% naturels et écoresponsables à Charmes. Sa nouvelle activité, « Les Fées Mères », lui permet en plus de soutenir des associations qui lui tiennent à cœur. 

Cynthia Weber a choisi de libérer la parole sur les pathologies chroniques, bien souvent invisibles, dont elle souffre : maladie de Crohn, syndrôme du grêle court, spondylarthrite ankylosante, maladie de Gilbert. Plus encore, elle a décidé d’en faire une force pour concilier à la fois handicap, entreprenariat et même vie de maman.  

Un bac sciences et techniques de laboratoire en poche, Cynthia débute un cursus universitaire à la faculté de médecine avant d’être rattrapée par des problèmes de santé invalidants qui la contraignent à se réorienter vers un BTS de technicien de laboratoire médical. En 2013 alors qu’elle attend son petit garçon, Cynthia Weber réfléchit déjà aux produits qu’elle souhaite utiliser pour son bébé : « naturels, sans perturbateurs endocriniens et à prix raisonnable. Je n’en ai pas trouvé c’est pourquoi avec mes connaissances j’ai commencé à élaborer des formules cosmétiques pour ma famille. » Après avoir travaillé en service de cancérologie, elle se met à son compte pour revendre au détail des compléments alimentaires et autres produits cosmétiques : « J’ai découvert le monde de l’entreprenariat et développé mes compétences en autodidacte. »  

« Les Fées Mères » ou l’aventure de l’entreprenariat 

En novembre 2020 elle partage sur les réseaux sociaux quelques-unes de ses recettes simples de cosmétiques mais les internautes lui demandent où les acheter tout fait : « Je n’y avais pas pensé ! Il y avait une demande pour des personnes en situation de handicap dont la peau est particulièrement fragile et qui recherchaient un confort cutané. C’est comme ça que j’ai commencé à travailler de nouvelles formules. »  

Autre problème, et non des moindres lorsqu’on envisage de se lancer dans l’artisanat, Cynthia Weber ne disposait pas d’apport pour son nouveau projet professionnel. En mars dernier elle lance une campagne de financement participatif et recueille 7000 €.  Cet apport lui permet alors de bénéficier d’un prêt bancaire complémentaire indispensables à la création d’un laboratoire répondant strictement à la règlementation dans la maison familiale, puisque son mari Jonathan la rejoint dans l’aventure. La jeune entreprise a reçu l’autorisation de mise sur le marché le 1er octobre dernier.  

Pourquoi « Les Fées Mères » ? Cynthia l’explique avec un brin de poésie : “Dans la nature tout est éphémère. Et les mamans sont toutes des fées !”. 

Artisanal, naturel, écoresponsable 

Cynthia et Jonathan Weber fabriquent artisanalement toute une gamme pour le corps (savons saponifiés à froid personnalisables, pain lavant végétal hygiène intime), pour les cheveux de toute nature (shampoing, après-shampoing et démêlant solides) mais également des produits ménagers (lessive sans phosphate, argile, multiusage), un shampoing solide pour chien et chat et des bougies gourmandes aux parfums naturels de Grasse, dont une partie des bénéfices est reversée à plusieurs associations qui leur tiennent à cœur :  l”AFA Crohn RCH France soutenant la recherche médicale contre cette maladie, “Le courageux combat d’Antoine” de Vittel contre les cancers pédiatriques et CPN qui propose des activités nature en famille dans les Vosges. Les emballages sont en papier kraft alimentaire recyclé. 

"Les Fées Mères", une entreprise de développement durable !

La jeune entreprise sera présente sur le marché de Noël d’Epinal à partir du 26 novembre. 

Site internet ICI 

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom