01nov.

Les collines des Alpilles dessinées par Mario Prassinos

Retour |

Avec la rubrique « Les rendez-vous du MUDAAC », Vosges Mag vous invite à découvrir à distance une des œuvres exposées au musée départemental d’art ancien et contemporain (MUDAAC) à Epinal. Cette semaine, il s’agit d’un dessin à l’encre de Chine de Mario Prassinos. Il traite d’un sujet cher à son coeur : les Alpilles

Poète reconnu très jeune par André Breton, Jean Cocteau ou Paul Éluard, Mario Prassinos se consacre à la peinture pendant la première partie de sa carrière, avec des sujets particulièrement sombres. Installé en Provence à partir 1952, il étudie les paysages environnants et leurs multiples variations. 

Prassinos dessine alors quotidiennement les collines qui se dressent devant sa maison à Eygalières (Bouches-du-Rhône). La technique de l’encre de Chine sur papier est classique dans son œuvre : elle lui permet d’aller à l’essentiel, sans repentir possible, et offre une exécution rapide et spontanée.

Chaque dessin des Alpilles est daté et témoigne, à la manière d’une série, des perceptions géographiques, climatiques ou des sentiments de l’artiste.

 

Retrouvez toutes les collections du MUDAAC sur son site internet 

PRASSINOS Mario
Istanbul, 1916 ; Eygalières, 1985
Alpilles
22 août 1968
Encre de Chine sur papier
75,2 x 105,8 cm
Don de l’artiste, vers 1968
2017.0.1

© MUDAAC Epinal, cliché Claude Philippot

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom