29nov.

Rendez vous du MUDAAC : Un coffre en bois en guise de cadeau de mariage

Retour |

Avec la rubrique « Les rendez-vous du MUDAAC », Vosges Mag vous invite à découvrir à distance les œuvres exposées au musée départemental d’art ancien et contemporain (MUDAAC) à Epinal. Cette semaine, il s’agit d’un coffre de mariage en bois polychromé datant de la fin du 18e –début 19e .

Ce coffre proviendrait des environs de Saint-Dié-des-Vosges. Il ne comporte pas de poignée et se compose de panneaux plats. Le couvercle dépasse légèrement du coffre, seuls les pieds sont façonnés. L’ornementation de la face antérieure est préparée au couteau afin d’éviter les débordements de la peinture. La vivacité des couleurs et le répertoire des motifs dessinés distinguent ce coffre des productions lorraines plus classiques et en font une véritable particularité du mobilier de montagne vosgien.

D’une fine exécution, les motifs, compartimentés, sont floraux, en bouquets libres ou dessinés en vase. Le motif central est un cœur qui permet de suggérer la destination maritale du coffre. Les coffres de mariage contiennent en effet le « trousseau », composé de draps, nappes et autres serviettes préparés par la jeune fille en vue de son mariage.

La dot, constituée d’objets apportés par la femme ou sa famille, n’est pas la seule source de biens offerts aux époux dans le cadre du mariage traditionnel. Ceux-ci sont répartis entre les acteurs du mariage, de manière différente selon les régions. Généralement, la fiancée est chargée d’apporter le mobilier, mais le coffre de mariage, remplacé plus tard par l’armoire, est souvent offert par son futur époux. Le coffre et l’armoire sont des symboles forts pour le nouveau ménage, plus encore que le lit : placés dans la chambre, ils sont destinés à accueillir les vêtements et objets de valeur du couple.

Le déclin des dons liés au mariage ne se produit qu’au XXe siècle, principalement après la seconde guerre mondiale. Mais ils ont pu perdurer plus longtemps dans certaines régions, surtout dans la partie Nord de la France.

Retrouvez toutes les collections du MUDAAC ici

Fin du 18e siècle – début du 19e siècle
Proviendrait des environs de Saint-Dié-des-Vosges
Bois (hêtre, résineux), polychromie, alliage ferreux
2016.0.5

© MUDAAC - Épinal, cliché Claude Philippot

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom