03déc.

Les Graffeurs de la Grande Guerre

Retour |

Chaque semaine, cette rubrique vous invite à faire le plein de découvertes et d’émotions littéraires.  Romans, thrillers, contes, recueils de poésie, livres éducatifs, documents, témoignages, la création vosgienne a de quoi satisfaire l’appétit de lecture de tous les publics !
Aujourd'hui,
 l'éditeur vosgien Edhisto, présente le très beau livre de Thierry Hardier, « Traces rupestres de combattants (1914-1918) ».
De 1914 à 1918, les combattants de toutes nationalités ont occupé les carrières souterraines de l'Aisne et de l'Oise, qui leur ont servi d'abris et de cantonnements. Ils ont réalisé sur leurs parois calcaires des milliers de graffiti, gravures et bas-reliefs qui forment aujourd’hui un remarquable gisement de témoignages rupestres élevé au rang de phénomène et de source directe de la Grande Guerre.
C’est cet énorme gisement que, cent ans plus tard, Thierry Hardier, docteur en Histoire, enseignant et membre du CRID 14-18, a choisi d’interroger… Relevées, contextualisées et analysées, ces traces, non seulement témoignent de la vie quotidienne mais apportent aussi quelques éléments de réponses à l’une des questions que pose la Première Guerre mondiale : comment expliquer que des hommes aient « tenu » pendant quatre ans malgré des conditions de vie et des expériences souvent pénibles voire épouvantables ?
« Traces rupestres de combattants (1914-1918) » par Thierry Hardier – Editions Edhisto - 446 pages – 580 illustrations - 41 €

 

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom