05janv.

Gaspillage alimentaire : le collège de Charmes bon élève

Retour |

Engagé dès septembre 2019, le collège Maurice Barrès fait partie des cinq premiers établissements vosgiens volontaires pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Les résultats sont là.

Un an après la première pesée de référence, le collège affichait déjà en février 2021 sur la balance les résultats des premières mesures prises : une réduction de 18% du gaspillage alimentaire dont moins 30% de pain jeté ! En juin 2021 le collège continuait à développer de nouvelles actions. Des assiettes petites et grandes faims mises en place dont le principe est tout simple: chaque collégien demande selon le menu, sa faim ou encore son envie celle qui correspond à ses besoins. Yannick Bollinger, chef de cuisine, est surpris d’un résultat aussi positif : « Nous pensions que les élèves ne prendraient que de grandes assiettes mais au final c’est plut équilibré. » Les troisièmes pesées sont prévues en ce début d’année avec un objectif clairement affiché : passer sous la barre des 100 grammes de gaspillage alimentaire par convive et par repas. Simon Herfray, gestionnaire, explique :

« Cette nouvelle action fait partie d’une démarche globale : tri et réduction des autres déchets tels que le papier, le carton ou encore la suppression du plastique au restaurant scolaire. Nous avons réduit de moitié le grammage du pain, un bar à salades est à la disposition des élèves pour leur permettre de se servir des crudités à leur faim et à volonté. »

Les bonnes idées se cultivent

Depuis 2019, toutes les épluchures de cuisine partent au compostage, de même que les restes de fruits et légumes. Des bacs d’herbes aromatiques ont été mis en place permettant d’aller chercher sur place le matin la quantité nécessaire à l’élaboration des plats du midi. De plus les légumes non servis le midi sont, par exemple, utilisés en soupe le lendemain. Un projet de création d’espace de production de légumes pour la cuisine est en cours d’étude dans les serres gérées par les classes SEGPA « Espace Rural et Environnement » du collège.

Désormais, les féculents de la cantine du collège sont 100% Bio, tout comme les yaourts nature qui sont achetés en circuit court via la plateforme Agrilocal, ou encore certains fruits, dans le respect de la loi Egalim en vigueur depuis le 1er janvier 2022.
©Antoine Gabillaud

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom