01mars

Alexandre Keff et Pierre Singer reprennent la station de Ventron

Retour |

L’offre de reprise de la SAS Leduc déposée par Alexandre Keff, propriétaire du Domaine de la Klaus en Moselle, hôtel cinq étoiles et Relais et Châteaux, et Pierre Singer, Président de Wild Connexion a été validée par le tribunal de commerce ce mardi 1er mars.

Cette offre prévoit un investissement global et à court terme de 2,6 millions d’euros afin de permettre une réouverture de l’hôtel des Buttes et la démolition de l’hôtel de l’Ermitage qui est sous le coup d’une fermeture administrative. L’hôtel des Buttes et en particulier son espace piscine et bien-être sera rénové. L’accès au site sera optimisé grâce à la nouvelle route départementale, la réorganisation des flux et le traitement paysager du front de neige.

Un projet en deux phases

Le projet inclut également une phase de développement qui permettra à la station de diversifier son offre d’activités nature et de bien être et d’offrir des hébergements cosy au pied des pistes. Un Spa nature avec son sauna panoramique et aromatique, son parcours Kneipp en pleine nature, une boutique de produits 100 % Vosges, un camp de base vers de nombreuses micro aventures, une restauration authentique et de qualité et bien sûr le cadre naturel exceptionnel du lieu feront de ce Domaine de montagne un élément d’attractivité de niveau régional et permettant la création de près de 100 emplois. Les deux repreneurs imaginent un village de chalets en prestation hôtelière et réalisé par des entreprises locales.

L’histoire du lieu et ses qualités naturelles seront valorisées notamment par une mise en valeur pédagogique de la tourbière, la création d’une ferme de montagne, la réouverture de la ferme auberge du Riant.

Le ski dans l’âme de Ventron
En parallèle, les porteurs du projet apporteront tout leur soutien à la réouverture de la Station de ski qui constitue l’âme du village de Ventron et qui a formé des générations de skieurs et de champions. Les porteurs du projet seraient heureux d’accueillir l’ESF du Ventron qui a notamment formé notre récent champion olympique de slalom, Clément Noël ou encore Antoine Gérard, notre champion de combiné nordique.

Des contacts ont été établis avec le Président du Conseil départemental des Vosges, François Vannson, Madame la Maire de Ventron, le Directeur de l’ESF et même avec de potentiels gestionnaires de remontées mécaniques pour imaginer une solution pérenne. Un fonctionnement quatre saisons du télésiège avec une option VTT est aussi évoqué.

La démarche est un véritable défi, car le réchauffement climatique fait peser sur les 350 stations de moyenne montagne en France la nécessité de se diversifier.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom