08mars

Mauffrey investit 20 millions d’euros pour son centre de formation

Retour |

Comment contrer la pénurie de chauffeurs routiers ? Le groupe Mauffrey semble avoir la solution. Il est en train de construire un centre de formation entre Saint-Nabord et Eloyes permettant de former 250 personnes. Mais il y aura aussi des logements pour les stagiaires, un restaurant, un atelier école, sept pistes de conduite (…) le tout sur plus de 6 hectares.

Le groupe MAUFFREY, qui compte aujourd’hui plus de 4 000 salariés, doit faire face à des problématiques de recrutement récurrentes qui s’accentuent sur les dernières années. C’est donc pour faire face à ses besoins mais aussi plus largement pour accompagner vers de nouveaux métiers que le groupe a décidé de la création de cette structure.

Ce projet vise à créer un complexe novateur qui permettra, à terme, de former dans les Vosges, des milliers de personnes chaque année. La structure se déploie sur une surface de 6 hectares avec 16 salles de cours, un amphithéâtre, un atelier école permettant aux mécaniciens de passer de la théorie à la pratique en se confrontant aux problématiques techniques des véhicules industriels. Sept pistes de conduite et quatre quais de chargement permettront aux stagiaires de se familiariser aux bons gestes et postures nécessaires à l’exercice de leurs futures fonctions.

Un hébergement sera également proposé sur place afin que des publics, de tous horizons, puissent intégrer la MAUFFREY ACADEMY. Une centaine de logements, un restaurant d’entreprises, une salle de sport, une crèche permettront d’accueillir parents isolés, publics éloignés de l’emploi afin de favoriser l’inclusion sociale de tous.

Ce complexe vise également à prendre en compte la responsabilité environnementale avec toitures végétales, prise en compte de la biodiversité locales et espaces favorisant la nidification. MAUFFREY ACADEMY s’est positionnée auprès du Conseil régional dans le cadre de l’appel à projets « Entreprises et biodiversité » et devrait rejoindre la Communauté Coq Vert qui regroupe les entreprises engagées dans la transition écologique.

« Le Département des Vosges soutient cette belle initiative et ce projet d’envergure. Un projet particulièrement bien réfléchi car il anticipe l’évolution du monde du travail dans les transports et la logistique d’ici les 20 à 30 prochaines années » explique François Vannson, le Président du Département des Vosges. « Le Département va octroyer une aide de 560 000 €. Nous nous devons d’être aux côtés d’entreprises qui croient aux Vosges et investissent dans les Vosges » conclut François Vannson.

catherinelouisLa Communauté de Communes de la Porte des Vosges Méridionales va, elle, octroyer une subvention de 140.000 euros. Catherine Louis, Présidente de la communauté de communes explique qu'il "était important pour nous d'intervenir pour subventionner ce projet et cette entreprise qui est une vitrine pour notre territoire. C'est une entreprise innovante car elle permettra outre son centre de formation, de loger ses stagiaires. Ils pourront aussi se restaurer sur place grâce au restaurant, bénéficier d'une crèche... Cela facilitera l'installation de ces futurs salariés dans les Vosges. Il est important pour notre intercommunalité d'agir de façon concomitante avec le Département sur ce type de dossier. Notre Com'com intervient dès qu'elle le peut pour soutenir notre économie locale et nos entreprises qu'elles soient grandes ou petites. Et nous continuerons à le faire."

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom