15avr.

Budget du Département : Il faut rester prudent mais ambitieux

Retour |

Le budget du Département va désormais s’établir à 497 millions d’euros et augmente de plus de 3 millions par rapport au budget primitif suite à la réunion budgétaire de ce vendredi.  "Nous devons rester prudents mais ambitieux". C’est en somme la trajectoire que veut suivre le Département des Vosges par la voix de son Président, François Vannson. « Malgré le contexte, nous avons la capacité d’être ambitieux et de suivre la trajectoire de notre nouveau Plan Vosges Ambitions 2027. »

La première décision modificative (DM0) du budget a permis notamment de réaliser de nouveaux investissements et inscrire 2 millions d’euros en faveur de l’acquisition de biens immobiliers du projet Pôle touristique de Vittel. En effet, alors que le Club Med, à Vittel, a décidé de recentrer son activité autour d’un bâtiment se pose la question du devenir du théâtre, de l’ex-Casino et du Vittel Palace. Trois bâtiments que la Nouvelle Société Vittel SAS, dépendant du groupe Rolaco, propriétaire des actifs immobiliers souhaite vendre. Le Département des Vosges, la Région Grand Est, la Ville de Vittel et la Banque des Territoires ont donc décidé de mener une opération de grande ampleur. Ainsi, la Région Grand Est, le Département des Vosges et la ville de Vittel vont acquérir un ensemble immobilier composé du petit théâtre, de l’ex Casino et du Vittel Palace pour un montant de 5,4 millions d’euros conformément à l’avis du 7 février émis par la DNID (Direction Nationale d’Interventions Domaniales). Ainsi, le Département apportera 2 millions d’euros tout comme la ville de Vittel ; la Région participera à ce rachat à hauteur de 1,4 million d’euros car cette dernière intervient très fortement sur le pool d’investisseurs (compétence régionale).

Cependant, lors de cette DM0 François Vannson, le Président du Département, estime qu’il faut « rester en alerte face aux nombreux défis et incertitudes qui s’ouvrent devant nous…

  • Un contexte international et ses répercussions sur la disponibilité et les prix des matériaux et de l’énergie ;
  • Un contexte financier avec un retour de l’inflation et son impact sur les taux de financement de l’emprunt;
  • Une poursuite annoncée des mesures de revalorisation issues du SEGUR de la Santé ;
  • Une revalorisation du point d’indice des fonctionnaires promise par certains candidats à l’élection présidentielle ;
  • Et bien entendu, un règlement de la facture du « quoiqu’il en coûte ».

En début de séance un hommage à Guy de la Motte Bouloumié, ancien maire de Vittel et PDG de la société des eaux de Vittel a été rendu par le Conseil départemental en présence de sa famille.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom