19avr.

Les Rendez-vous du MUDAAC : zoom sur une oeuvre de Mario Merz

Retour |

Avec sa rubrique « Les rendez-vous du MUDAAC », Vosges Mag vous invite à découvrir une des œuvres exposées au musée départemental d’art ancien et contemporain (MUDAAC) à Epinal. Cette semaine, il s’agit d’une oeuvre  de Mario Merz.

 

Mario Merz est un des principaux fondateurs du mouvement artistique Arte povera, né en Italie à la fin des années 1960. En rupture avec le Pop Art, lié à la société de consommation, et avec l’Art minimal et sa complexité, l’Arte povera met l’accent sur le processus de création, plutôt que sur l’objet fini. Le caractère éphémère et le contact direct avec des matériaux dit pauvres, comme le sable, la terre, le charbon, le bois ou le verre, transformés au minimum, livrent des créations dépouillées, sans aune volonté esthétisante. L’adjectif « pauvre » ne porte pas de jugement sur les qualités intrinsèques des matériaux ou de l’œuvre créée mais interroge sur le détachement de toute forme de référence culturelle.

 

Ainsi Trucioli (copeaux) allie de la paille, assemblée en botte, dans laquelle est planté un néon diffusant de la lumière bleue. Cet agencement matérialise la tension et l’équilibre fragile entre le naturel et l’artificiel. L’association de matériaux naturels et/ou insignifiants et d’objets issus d’une technologie comme l’électricité provoque la rencontre entre des éléments sans rapport ou quelquefois contradictoires.

 

Paille, néon bleu, transformateur, bois et fil de fer
Achat avec la participation du FRAM, 1984

 

© MUDAAC - Épinal, cliché Claude Philippot © Adagp, Paris, 2022

 

Trucioli
Mario MERZ (Milan, 1925; Turin, 2003)
Entre 1967 et 1969

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom