01juin

Un trail et de l’énergie pour l’emploi !

Retour |

Ils sont 12, sportifs ou novices, à avoir acceptés de relever le défi proposé par l’agence Pôle Emploi de Remiremont : participer au Trail de la Vallées des lacs de Gérardmer comme une recherche d’emploi.

 « La recherche d’emploi, c’est une course en solitaire » expliquent Marie Keller, psychologue du travail, et Aline Laurençon, référente métiers au Pôle Emploi de Remiremont à l’initiative du projet. Fort de ce constat et d’une expérience similaire dans un département voisin, elles ont eu l’idée de proposer un coaching original à destination des demandeurs d’emploi : proposer à un groupe durant neuf semaines différents ateliers, des rencontres avec des employeurs, des visites d’entreprises associés à une véritable préparation sportive dont l’objectif est la participation à la « Courrue Sunset » du Trail de la Vallée des lacs, une course de 12 km sur 300 mètres de dénivelé qui se déroulera en semi-nocturne le 17 juin prochain . Une opportunité pour ces hommes et ces femmes d’une cinquantaine d’années en moyenne, à la recherche d’un emploi depuis plus d’un an, de reprendre une vie sociale et surtout l’espoir de retrouver un emploi ou un nouveau projet professionnel.

« L’énergie pour l’emploi »

La première étape de ce projet audacieux fut le repérage en février des personnes susceptibles de rejoindre le groupe, en dehors de tout clivage de pratique sportive. Pour ce faire les professionnels de l’agence de Remiremont n’ont pas hésité à se mobiliser et à enfiler leurs baskets ! Un stand à l’accueil a permis une approche spontanée des demandeurs d’emploi et plusieurs réunions d’informations collectives ont été réalisées. « Au travers ce projet nous souhaitions casser les codes habituels qui séparent les conseillers d’un côté du bureau et les demandeurs d’emploi de l’autre côté. Quand on est tous ensemble en plein effort on crée des échanges informels, une proximité s'installe pour aider les personnes à avancer encore plus loin. Les valeurs du sport sont d’ailleurs bien souvent des qualités recherchées par les employeurs. »

Dynamique de groupe

Les 12 participants, sportifs débutants ou confirmés, se retrouvent donc chaque mardi et jeudi. Les journées sont consacrées aux techniques de recherche d’emploi et au travail sur la confiance en soi avec Muriel Grandjean, coach professionnelle chez A2C. Les fins d’après-midi quant à elles, sont réservées à la préparation physique avec Lucie Lefèvre, coach sportive. Une préparation mentale et sportive dont les participants auront bien besoin tant pour leur participation au trail que pour leur recherche d’emploi, comparable parfois à une course de fond... 

« Dans cette aventure la hiérarchie entre les uns et les autres n’existe pas. Il s’agit de redonner le goût de la réussite en mobilisant ensemble toutes les forces en présence », précise Muriel Grandjean.

Des employeurs dans la course

L’initiative séduit tellement les chefs d’entreprise du bassin d’emploi de Remiremont que plusieurs d’entre eux ont décidé de rejoindre le groupe en allant courir à leurs côtés le 17 juin prochain. Certains conseillers à l’emploi participent également aux cours de sport pour soutenir les participants courageux. Si bien qu’ils seront une trentaine sur la ligne de départ. Une belle dynamique ! A la suite de la course est prévu un forum et la diffusion d’un film rétrospective du projet.

Véronique, Caroline, Sandrine, Virginie, Némo et les autres

A mi-parcours, les premiers retours du groupe sont très positifs. Pour Véronique : « C’est un bon tremplin pour retrouver du travail, entre les rencontres avec les employeurs et l’équipe de Pôle Emploi bienveillante. Cela m’a permis de voir Pôle Emploi avec un regard différent.  J’ai retrouvé une vie sociale et je reprends confiance en moi. Je n’ai jamais été sportive alors je fais de la marche active. Etre ensemble permet de se motiver, s’oxygéner et se sentir bien. J’ai décidé de m’orienter vers de nouvelles voies professionnelles, l’industrie et le service client. »

D’une nature réservée, Caroline quant à elle a gagné en aisance orale et envisage désormais une formation en cuisine.

Sandrine apprécie la pratique du sport santé. « Après une période d’inactivité, j’ai envie de retravailler et je construis mon projet professionnel. J’étais isolée et maintenant j’accepte la main qui m’est tendue ».

Virginie pratiquait la marche nordique : « Depuis ma participation j’ai eu un déclic, je souhaite exercer une profession dans le secteur industriel ».

Contact :
ale.remiremont@pole-emploi.fr

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom