29sept.

50 ans de bons et loyaux services pour la Maison de l’Enfance et de la Famille

Retour |

Située à Golbey et Remiremont, la Maison de l'Enfance et de la Famille (MEF) assure l’accueil, la protection et l’orientation des enfants et adolescents de 0 à 18 ans confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).  En 2022, la MEF a 50 ans. Retour sur un demi-siècle d’actions pour l’enfance et la famille.

 

Les débuts du Foyer Départementale de l’Enfance

Le 8 mai 1962, la Commission de l’instruction, de l’assistance et des affaires sociales émet, sous l’impulsion notamment du Docteur POIROT, un avis favorable sur le projet de construction du Foyer Départemental de l’Enfance (FDE).

Le projet arrive à son terme dix ans plus tard en 1972. L’aspect purement sanitaire y tient une plus grande place qu'aujourd'hui, et certains termes utilisés sont révélateurs des préoccupations de l’époque.

Ainsi, il est prévu « un balcon pour solarium » pour des bains de soleil, de même qu’un « lazaret de 3 lits », pour y recevoir les nouveaux arrivants susceptibles d’être porteurs de germes infectieux…

Cependant, la démarche éducative est loin d’être absente puisque l’on note divers aménagements projetés à cet effet : salles de jeux ; salle de bricolage ; salle d’enseignement ménager et une salle de spectacle.

La capacité totale d’accueil est de 100 lits. 

Au fil des ans les services vont se modifier en fonction des réglementations et des besoins.

La création de la Maison de l’Enfance et de la Famille

En 2013, le Foyer Départemental de l’Enfance change de nom et devient la Maison de l’Enfance et de la Famille.

Toujours en 2013, la MEF est mise à contribution pour un accueil de transit des MIE (Mineurs Etrangers Isolés) dans le cadre de la circulaire Taubira du 31 mai 2013. Ainsi l’établissement a assuré d’août à décembre 2013 l’équivalent de 20 mois de prise en charge dans ce cadre.

 En 2022, ce sont 74 enfants qui sont pris en charge à la MEF.  

A noter qu’un projet d’agrandissement du site golbéen est en cours de réflexion, notamment pour augmenter la capacité d’accueil de la pouponnière.

 

Dans quels cas le juge peut décider le placement d'un enfant ?

Le placement d'un enfant est une mesure exceptionnelle de protection. Elle est prise par le juge lorsqu'il estime que le maintien de l'enfant dans son milieu familial l'expose à un danger.

Le juge peut décider de placer un enfant lorsqu'il estime qu'un risque trop important pèse sur lui ou sur l'un des points suivants :

Sa santé physique

Sa santé mentale ou psychologique (troubles du comportement...)

Sa sécurité physique (violences,...)

Sa sécurité matérielle (logement précaire...)

Sa moralité (exposition à la délinquance...)

Son éducation

La mesure de placement peut être prise en même temps pour plusieurs enfants de la même famille.

 

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom