10nov.

Le Département agit pour les Cantons de Raon-L’Étape, Saint-Dié 1 et 2

Retour |

Les réunions territoriales du Conseil départemental se poursuivent sur les cantons.

Hier, les Cantons de Raon-L’Etape, Saint-Dié 1 et Saint-Dié 2 se sont réunis à Saint-Dié-des-Vosges.

François VANNSON, Président du département, a présenté les actions du Département et ses ambitions politiques pour le territoire.

Ce fut l’occasion pour le chef du département d’esquisser la mise en place du Plan Ambitions Vosges 2027 dont les trois grands axes sont : La jeunesse, l’environnement et l’accessibilité aux services publics pour tous les habitants. 

A l’issue des présentations, un temps d’échange avec le public a eu lieu.

 

Trois exemples de l’action départementale sur les Cantons 

 

Le Canton de RAON L’ÉTAPE aide de jeunes agriculteurs

Le GAEC DE NOSSONCOURT est une exploitation en polyculture/élevage bovins. Le département a soutenu l’installation du GAEC par le biais d’une subvention de 9000 euros destinée à l’acquisition de matériel agricole et de l’achat de parts de sociales.

Le renouvellement des générations en agriculture est vital pour les territoires ruraux, c’est pourquoi, le Conseil Départemental soutient et accompagne les jeunes pour concrétiser leurs projets agricoles.

 

Le Canton de SAINT-DIÉ 1 défend les Services Publics de Proximité à Rambervillers

Les Vosgiens sont attachés à leurs services publics de proximité. Le Conseil départemental aussi.

Ainsi, les élus du Cantons de Saint-Dié 1 agissent pour la Maison des Services Aux Publics (MSAP), la Maison de La Solidarité et de la Vie Sociale (MSVS) et  la Maison Médicale sur les communes de Rambervillers et Saint-Michel sur Meurthe.

 

Le Canton de SAINT-DIÉ 2 préserve ses paysages avec l’agriculture 

Sur la commune de Ban-de-Laveline, un agriculteur a bénéficié d’une aide du Conseil départemental pour la reconquête d’une zone forestière laissée à l’abandon.

La parcelle en question a été défichée et les haies ont été conservées, laissant désormais la place à une prairie pour l’élevage.

La cohérence patrimoniale et paysagère, ainsi que la création et la conservation des prairies, participent à la protection de la biodiversité.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom