19janv.

La neige et quelques-uns de ses mystères … révélés !

Retour |

Dans les Vosges, on aime la neige !

Mais pourquoi la neige est blanche ? Comment se forme-t-elle ?

Qu’est-ce que la Nivologie ?  

Réponses à quelques questions que l’on peut se poser sur la neige...

 

Comment la neige se forme-t-elle ?

Pour qu’un flocon de neige se forme il faut : de la vapeur d’eau, la présence de micropoussière et une température en dessous de 0°. Mélanger le tout dans un nuage de l’atmosphère terrestre, juste au-dessus de nos têtes !  

Si une micropoussière rencontre de la vapeur d’eau, elle se glace en formant ainsi de petits cristaux qui s’accumulent pour devenir ensuite un flocon de neige.

 

Pourquoi la neige est blanche ?

En vérité la neige est plutôt translucide. Mais alors pourquoi la voyons-nous blanche ?

C’est très simple. Lorsque la lumière frappe les cristaux de neige, ces derniers renvoient près de 90% du spectre lumineux.  De la lumière blanche qui se reflète sur la neige, un peu comme dans un miroir.

 

La nivologie, c’est quoi ?

La nivologie est une discipline scientifique qui étudie la neige, le manteau neigeux et les avalanches.

Dans les Vosges, l’association NIV’O.S.E Vosges (Niv Observations et Suivi de l’Enneigement) suit de près les évènement climatiques et météorologie du Massif.

 

Il existe pleins de mot Ecossais pour nommer la neige

La langue du pays du whiskey, des châteaux et du Loch Ness, possède aussi un impressionnant vocabulaire pour décrire la neige et ses toutes ses subtilités. 

Il existe 421 thermes différents pour désigner la neige.

Par exemple, « lindrinkin », quand la neige tombe doucement ou encore «feefle», pour les tourbillons. Mieux que les Inuits !

 

Chaque flocon de neige est unique !

On estime qu’un flocon de neige se compose d’environ 10 milliards de milliards de molécules d’eau.

Par ailleurs, de nombreux facteurs influencent la forme d’un flocon de neige comme la température, le vent, l’humidité, la pression atmosphérique, etc…  

Imaginez alors le nombre combinaisons possibles lorsque le flocon se forme. C’est pourquoi dans la nature, il n’existe pas deux flocons de neige identique.

 

La neige dans le lexique Vosgien

Dans le lexique Vosgien « Faire la neige » c’est manifester une grande excitation, un peu comme les enfants quand ils voient la neige pour la première fois.

  • « T'es comme un chat ou un gosse qui " fait la neige ", oui."

 Autre exemple, sur la neige on prend garde de ne pas « choûiller », c’est-à-dire de ne pas (glisser).

Ou encore, « tirer en bas la neige » lorsqu’un chat passe sa patte derrière l'oreille afin de se laver, ce qui est considéré comme un signe annonciateur de mauvais temps, et en hiver, de neige…

 

La neige dans la Mythologie grecque

Chioné est la déesse grecque de la neige. Son nom veut dire neige en grec ancien.

Elle est la fille de Orthyde et Borée.

Elle fait tomber la neige et on la représente avec un manteau blanc et des cheveux blancs. Logique non ?

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom