26mars

La jeunesse, une priorité pour le Département des Vosges

Retour |

Le Conseil départemental a organisé le 26 mars les premières assises de la Jeunesse à Thaon-les-Vosges au sein du collège Elsa Triolet. L’objectif est d’échanger avec les jeunes, les partenaires institutionnels afin d’établir le futur schéma de la jeunesse permettant d’attirer les jeunes dans les Vosges mais aussi et surtout de permettre à la jeunesse vosgienne de s’épanouir dans notre Département.

« Les échanges lors de ces assises vont nous permettre de rédiger notre plan départemental pour la jeunesse qui doit être voté par l'Assemblée départementale d'ici le mois de juin » expliquent François Vannson, le Président du Département et Caroline Mattioni, Vice-Présidente en charge de la jeunesse.

Le Conseil départemental possède déjà une politique à destination des plus jeunes et y consacre plus de 75 millions d’euros afin de rénover, entretenir et construire des collèges adaptés à l’enseignement moderne. Cette politique permet aussi d’accompagner socialement des familles et leurs enfants dès le plus jeunes âges grâce à la protection maternelle et infantile. De plus, l’emploi des jeunes est déjà au coeur des préoccupations des élus départementaux avec la plateforme "Boss Vous" et le dispositif "prêt à bosser » qui met à disposition des jeunes de moins de 30 ans une équipe de coaches pour les aider à trouver un emploi. Cependant, le Département des Vosges souhaite aller plus loin dans cette politique jeunesse.

Pourquoi le Département des Vosges souhaite mener une politique dédiée à la jeunesse ?

Le nombre de jeunes diminue régulièrement sur notre territoire en raison d'une baisse de la natalité, d'une part, et d'un certain déficit migratoire, d'autre part. « Notre objectif est de ralentir cette tendance pour que le département des Vosges puisse continuer à être un territoire dynamique » explique François Vannson.
Dès 2018, le Département a lancé une réflexion prospective sur l’évolution du territoire. Une large concertation sur l’avenir du département avec l’ensemble de ses forces vives (élus locaux, acteurs socio-économiques, associations, etc) ainsi que des vosgiennes et vosgiens a été menée.
Parmi ces axes de travail, la jeunesse est apparue comme un enjeu prioritaire. « En tant qu'élu, nous nous devons d'être présent aux côtés de notre jeunesse, de les accompagner, de les aider à préparer leur avenir, notre avenir, idéalement dans les Vosges ! » ajoute François Vannson.

Quelles sont les attentes des jeunes ?

Depuis le mois de septembre 2021 plusieurs consultations auprès des jeunes de 12 à 25 ans et auprès des collégiens ont eu lieu. Plus de 2000 collégiens ont répondu à cette consultation.
Les collégiens sont majoritairement favorables à l'ouverture de leur établissement en dehors des heures de cours pour des activités hors cadre scolaire et en priorité la découverte de pratiques sportives ou la découverte de métiers.
Les jeunes de 15 à 25 ans ont exprimé 3 enjeux principaux :
o    La question de l'orientation et de la valorisation des métiers (Problématique évoquée sur toutes les rencontres avec les jeunes)
o    La question de la mobilité et des transports (Problématique mise en exergue lors de 6 réunions sur 7)
o    La question de la communication, de l'accès à l'information et de l'implication des jeunes (Problématique évoquée sur toutes les rencontres avec les jeunes)

Après les Assises, que se passera t-il ?

Les échanges lors de ces assises vont permettre de rédiger le plan départemental pour la jeunesse qui doit être voté par l'Assemblée départementale d'ici le mois de juin.
Des pistes de réflexion sont déjà posées. Elles seront étoffées. Le Département étudie ainsi la possibilité d’encourager l’autonomie des jeunes en facilitant l’accès des jeunes à la culture, au sport et à la mobilité.
Il souhaite également faciliter l’orientation des jeunes, accompagner l’insertion économique et sociale des jeunes ou encore attirer les jeunes sur le département.
Comment inciter l’installation de «nouveaux » jeunes sur le département et faciliter leur intégration ? Voici quelques exemples d’actions en cours de réflexion : rédiger un plan marketing jeunesse, ou animer des réseaux sociaux s’adressant spécifiquement aux jeunes…

Le Département des Vosges adapte sa communication envers la jeunesse

A l’occasion de ces assises, l’Instagram et le Tik Tok VOSGEZ! a été lancé par le Département des Vosges pour toucher les jeunes par une communication adaptée.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom